3352

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été mise en ligne le 03 mai 2009
Sa note : 8/20

LINE UP

-Joe Lynn Turner
(chant)

-Uwe Reitenauer
(guitare)

-Thorsten Koehne
(guitare)

-Gunter Werno
(claviers)

-Dennis Ward
(basse)

-Chris Schmidt
(batterie)

TRACKLIST

1)Divided
2)Don't Give Up
3)The Spirit Inside
4)I Found Love
5)Say You Will
6)Gutters of Gold
7)Save a Place in Your Heart
8)Forever Now
9)Tears on the Pages
10)House of Dreams
11)Walk On

DISCOGRAPHIE

Sunstorm (2006)
House Of Dreams (2009)
Emotional Fire (2012)

Sunstorm - House Of Dreams
(2009) - hard FM - Label : Frontiers Records



Joe Lynn Turner est de retour avec Sunstorm, la belle affaire ! Toujours occupé par 36 projets en même temps, Joe Lynn Turner a tout de même trouvé le temps de sortir un second Sunstorm. C'était inattendu, surtout en ce moment où il est en tournée avec Over The Rainbow qui, comme son nom l'indique, est un tribute-band à Rainbow, réunissant d'anciens Rainbow : Tony Carey (claviers), Bobby Rondinelli (batterie), Greg Smith (basse) et Jurgen Blackmore (guitare, fils de... devinez qui ?).

Bref, vous l'aurez compris, Over The Rainbow attire davantage l'attention qu'un nouvel album de Sunstorm dont on devine aisément le contenu. Encore du hard FM de chez Frontiers, bien moisi et caricatural. Le premier album n'était pas bien folichon... et bien là, c'est la même chose, aucune différence entre les deux disques, très peu d'intérêt malgré la présence de Desmond Child et Jim Peterik pour les compositions. L'avantage avec Over The Rainbow, c'est que l'on est curieux d'écouter le massacre que peut représenter un tel tribute-band, avec des musiciens ayant très peu (ou jamais) joué ensemble puisqu'issus de périodes différentes de Rainbow.

Si Joe Lynn Turner chante toujours aussi bien sur les ballades ("Say You Will", "Tears on the Pages"), sa voix peut paraître monocorde sur les autres morceaux, la faute aussi à un répertoire extrêmement banal et passe-partout, un hard FM standard maintes fois entendu. Que ce soient les nappes de claviers hyper prévisibles ("The Spirit Inside") ou les refrains niais, répétés trop souvent qui plus est ("Don't Give Up", "I Found Love", "Forever Now"), il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent. On se réveille de temps à autre avec notamment un "Gutters of Gold" bien hard rock et efficace, avec un très bon refrain, le genre de morceaux que l'on retrouve plus facilement sur les derniers albums solos de Joe Lynn Turner ou bien sur les deux albums du Hughes Turner Project.


Quant aux musiciens, ce sont toujours les mêmes qui cachetonnent pour Frontiers à savoir Dennis Ward et Uwe Reitenauer (Place Vendome, Pink Cream 69), Gunter Werno (Vanden Plas, Place Vendome)... donc inutile d'aller plus loin, avec ces gars-là, vous savez à quoi vous attendre. Vous connaissez déjà l'album avant de l'avoir écouté !


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4