3349

CHRONIQUE PAR ...

39
Pietro
Cette chronique a été mise en ligne le 03 mai 2009
Sa note : 12/20

LINE UP

-Rogier
(chant)

-Teun
(guitare)

-Vincent
(guitare)

-Oscar
(basse)

-Bastiaan
(batterie)

TRACKLIST

1)The Uprising
2)From Ape to Christ
3)Besiege
4)Construction of Deconstruction
5)Territorial
6)King of Gauls
7)Blasphemer
8)Guts in the Gutter
9)Taste the Blood
10)Screwed

DISCOGRAPHIE


Mortal Form - Taste the Blood



Ah la Hollande, ses moulins, ses fromages… Ah non, déjà fait le coup des clichés sur le pays d’origine en intro. Essayons plutôt ça : Taste The Blood est le premier album de Mortal Form après quelques démos et changements de line up… Non ça aussi c’est vu et revu. Ou alors lançons le débat : que peut apporter de nouveau en 2009 un groupe de death-thrash? Ouais bof... Bon tant pis pour l’intro, autant passer directement à la chronique.

Taste The Blood commence directement par un gros riff bien thrash et… tiens il n’y a pas de pseudo intro symphonique prétentieuse ! Premier bon point qui sera confirmé par la suite, Mortal Form ne s’encombre pas de détails superflus et va droit au but. Cet esprit très thrash old school se retrouve autant dans les compositions elles-mêmes que dans un feeling presque punk qui flotte sur l’album. Pas de grosse production clinique ici, ni de déballage stérile de technique et encore moins de paroles pseudo-intellos ou poétiques. Les textes évoquent la guerre à différentes époques, mais aussi le Darwinisme (!), le conflit Israélo-palestinien, les problèmes de société… On a même droit à un bon vieux texte bien rock n’ roll à la gloire des soirées à base de bière et de kebab, passion avouée des membres du groupe. Tiens, tout ça sur un fond de death thrashy plutôt mélodique, ça ne vous rappelle pas The Crown ? L’esprit du regretté combo Suédois plane quelque peu sur cet opus.

On en retrouve en effet plusieurs éléments typiques : tempo presque tout le temps rapide, riffs thrash, voix death bien graisseuse, son assez naturel et old school qui fait particulièrement bien ressortir la basse, et quelques passages plus mélodiques typiquement suédois. Mortal Form rajoute à cette recette de nombreux solos de guitares très mélodieux témoins de son amour pour le heavy metal en général et Iron Maiden en particulier, élément qui teinte la musique du groupe d’une touche de nostalgie des années 80 assez sympathique. Malheureusement on tourne assez vite en rond, les bonnes idées étant recyclées d’un titre à l’autre. Les morceaux sont ainsi difficilement différentiables, et ne sont presque jamais sauvés par un refrain spécialement accrocheur ou un quelconque gimmick que l’on pourrait retenir, à part certains de ces solos à la limite. Mais cela ne suffit pas pour faire de ce Taste The Blood plus qu’une simple dose de death agréable mais vite oubliée.


Bon la conclusion maintenant. Loin d’être inoubliable et souffrant d’un manque d’originalité flagrant, Taste The Blood est pourtant un album sympathique… Mouais, bof. Un groupe qui doit certainement prendre toute sa dimension sur scène. Pas terrible, et puis qu’est ce que j’en sais ? Ah j’ai trouvé : à conseiller aux nostalgiques de The Crown et aux amateurs de thrash death au feeling old school. C’est pas génial mais bon, je vais garder ça.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3