332

CHRONIQUE PAR ...

12
Bigtonio
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 17/20

LINE UP

-Peter Gabriel
(chant+claviers)

-Manu Katché
(batterie)

-David Rhodes
(guitare)

-Tony Levin
(basse)

-David Botrill
(programming)

TRACKLIST

1)Come Talk to Me
2)Love to Be Loved
3)Blood of Eden
4)Steam
5)Only Us
6)Washing of the Water
7)Digging in the Dirt
8)Fourteen Black Paintings
9)Kiss That Frog
10)Secret World

DISCOGRAPHIE

1 (Car) (1977)
2 (Scratch) (1978)
3 (Melt) (1980)
4 (Security) (1982)
Plays Live (1983)
So (1986)
Us (1992)
Secret World Live (1994)
Secret World Live (VHS ou DVD) (1994)
Big Blue Ball (2008)

(1992) - pop ambient - Label : Geffen Records



Il y a des artistes que l'on ne présente plus. Mr Peter Gabriel en fait partie. Le King de la pop progressive a marqué à jamais le monde musical de sa fabuleuse empreinte, l'art de la mélodie qui tue, et une des voix les plus expressives de notre modeste planète. Le Titan continuait sa légende en 1992 avec l'album Us que certains ont jugés à tort comme une copie de So plus light. J'ai moi même un avis différent que je vais m'efforcer de développer.

Il ne faut pas voir Us comme un album dans la mouvance Rock de Peter Gabriel. Cet album marque bel et bien un tournant relatif dans la carrière du maître, dans la mesure ou il abandonne plus ou moins ses tubes rock du passé ("Sledgehammer" par exemple), pour se rapprocher d'une interprétation plus émotionnelle et atmosphérique de sa musique comme en témoigne les paroles assez métaphoriques de "Love To Be Loved" ou "Blood Of Eden". La mâturité artistique, les influences diverses et l'innovation (choeurs africains, cornemuse dans "Come Talk To Me") sont les qualités clés de cet opus. Et c'est au travers de ces merveilleuses compositions que l'ange Gabriel va nous livrer une atmosphère détendante et lancinate pour nous faire voyager dans l'exotisme d'une pop alternative atmosphérique.

Us est en effet un album plutôt clame dans son ensemble. Peter a écrit la majorité de ses titres ("Come Talk To Me" , "Love To Be Loved", "Blood Of Eden") sur un schéma simple mais superbement efficace. Une grosse rythmique cadencée et chaloupée, soutenue par une belle ligne de basse lancinante, le tout finement relevé d'ambiances mystiques aux claviers et de périphénomènes sonores (samples, ghost notes, ...). Cette construction mélodique tient alors le rôle d'un écrin de velours pour le bijou hors du commun qu'est la voix parfaite de l'artiste: claire et imperceptiblement rauque, sensuelle et grave, mâture dans son propos. Peter Gabriel ou l'incarnation idéale DU chant sur terre ?

La marque de grandeur de Peter, c'est aussi la qualité des compositions de toutes les lignes instrumentales qui ne sont jamais négligées et subordonnées au seul chant. Les influences de l'album Us sont variées. On relevera principalement des accents africanisants des rythmiques et des choeurs de femmes employés en support vocal. Pour autant pourrait on y voir un effet de mode (Toto et Africa... ?). Je ne pense pas, dans la mesure ou Peter Gabriel sait bien utiliser l'exotisme de ses schèmes musicaux africains pour construire un univers onirique coloré et évocateur, peuplé de rythmes lents, de guitares fantômatiques façon chant des baleines, de coeurs crstallins de femmes, et d'un peu de piano ("Washing Of The Water").



Pour autant, trois titres plus musclés ( "Steam", "Only Us" et " Kiss That Frog") nous font garder à l'esprit que Peter n'a pas oublié son sens du Rock, un rock toutefois plus influencé par du drum n' bass et des accents de Hip Hop qui contrastent avec le reste de l'album pour notre plus grand bonheur. En définitif, un album auquel il faut rendre hommage pour son positionnement, et qu'il ne faudrait pas comparer avec So sous peine de passer completement à coté de la philosophie de cet album magnifique.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1