3314

CHRONIQUE PAR ...

3
TheDecline01
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 12/20

LINE UP

-Derrick Green
(Chant)

-Andreas Kisser
(Guitare)

-Igor Cavalera
(Batterie)

-Paolo Xisto
(Basse)

TRACKLIST

1)Messiah
2)Angel
3)Black Steel in the Hour of Chaos
4)Mongoloid
5)Mountain Song
6)Bullet the Blue Sky
7)Piranha

DISCOGRAPHIE

Morbid Visions (1986)
Schizophrenia (1987)
Beneath The Remains (1989)
Arise (1991)
Territory (1993)
Roots Bloody Roots (1996)
Attitude (1996)
Ratamahatta (1996)
Blood Rooted (1997)
Against (1998)
Nation (2001)
Roorback (2003)
Revolusongs (2003)
Kairos (2011)
Machine Messiah (2017)

Sepultura - Revolusongs
(2003) - thrash metal - Label : Roadrunner Records



Ce qui est bien avec Roorback, c’est que Sepultura nous le livre dans une superbe édition limitée (à 2 000 000 000 d’exemplaires …) qui contient leur EP Revolusongs, uniquement paru au Brésil jusqu’à présent. Celui-ci n’est en fait qu’un disque de reprises. Mais là où les maisons de disques sortent des albums de reprises concernant un seul groupe honoré par plusieurs groupes, Sepultura honore plusieurs groupes à lui tout seul.

Tout d’abord, mettons les choses au clair, je ne connais que deux chansons originales sur les sept. "Messiah" de Hellhammer (le deuxième plus antique groupe de black qui a sorti un unique album) et "Bullet the Blue Sky" de U2. Ensuite nous avons droit à une reprise de Public Enemy, une autre de Jane’s Addiction, et le reste, je ne saurais vous dire de qui elles sont à l’origine. D’ailleurs, je ne sais même pas laquelle est la reprise de Public Enemy puisque ces malins n’ont rien indiqué à part les compositeurs … Voici en tout cas les noms des chansons :

- "Messiah"
- "Angel" (note de -the lord: reprise de Massive Attack)
- "Black Steel in the Hour of Chaos"
- "Mongoloid" (note de -the lord: reprise de Devo)
- "Mountain Song"
- "Bullet the Blue Sky"
- "Piranha" (note de -the lord: reprise d'Exodus)

C’est là que mon manque de culture musicale me plante… Enfin tout ça pour dire que "Messiah" est jouée en sous accordée comparé à
Roorback, ce qui donne un bon effet, avec une chanson de base très simple mais efficace. "Angel" est pour sa part assez chiante. Il n’y a pas beaucoup de rythme et la composition n’est pas vraiment le genre que j’apprécie. Pareil pour "Black Steel in the Hour of Chaos" qui est semble-t-il la reprise de Public Enemy. C’est du rap, et pas le genre de rap que j’arrive à supporter. En plus je peux même pas dire si c’est supérieur à l’original. En tout cas il y a un peu de guitare bien lourde et du scratch …

C’est déjà nettement mieux pour "Mongoloid" qui apporte un peu d’air frais à un disque qui commençait à s’endormir. C’est plus enjoué et le riff est meilleur. Une autre bonne reprise. Au tour de "Mountain Song", par Jane’s Addiction, basée sur un riff pas trop
mauvais. C’est pas l’extase, mais meilleur que "Angel ou Black" etc … . Puis "Bullet the Blue Sky", enfin une chanson que je peux comparer avec l’originale ! Comme je commençais à le supposer depuis le début, Sepultura s’approprie bien la chanson. C’est bien Sepultura aux commandes. Malgré tout, le chant va mal, en fait, surtout quand on pense à l’original. Sinon, la partie instrumentale est bien menée. "Piranha" enfin. Elle est vigoureuse celle là ! Ah, ça fait du bien un peu de bourrin. Mmmmh, la meilleure des reprises sans aucun doute. Après, dire si c’est la mieux reprise par rapport à l’originale… désolé, mais no puedo.


Un disque qui a permis à Sepultura de se refaire la main avant de passer à Roorback et qui montre le groupe dans un exercice auquel il est familier. Même si chaque chanson n’est pas une réussite, on peut affirmer que Sepultura les reprend à SA sauce, et c’est déjà méritoire quand on voit tant de groupes se contenter d’une reprise bête et méchante. Sepultura montre avec ça qu’il est un groupe intègre. Néanmoins, pas la peine de débourser de l’argent pour se le procurer en import comme j’ai pu le voir.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6