3305

CHRONIQUE PAR ...

3
TheDecline01
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 8/20

LINE UP

-Max Cavalera
(Chant+Guitare)

-Jairo T.
(Guitare)

-Igor Cavalera
(Batterie)

-Paolo Junior
(Basse)

TRACKLIST

1)Attitude
2)Lookaway
3)Mine
4)Kaiowas (Live)
5)Clenched fist
6)Bioteck is godzilla (Live)

DISCOGRAPHIE

Morbid Visions (1986)
Schizophrenia (1987)
Beneath The Remains (1989)
Arise (1991)
Territory (1993)
Roots Bloody Roots (1996)
Attitude (1996)
Ratamahatta (1996)
Blood Rooted (1997)
Against (1998)
Nation (2001)
Roorback (2003)
Revolusongs (2003)
Kairos (2011)
Machine Messiah (2017)

Sepultura - Attitude
(1996) - thrash metal - Label : Roadrunner Records



Single promotionnel de Roots l’album, il est composé comme ses frères d’armes à savoir, un titre de l’album (le nom du single à chaque fois), une rareté/reprise et deux live de Minneapolis (diabolique live présent sur Blood Rooted). Avec à chaque fois un ultra inédit. Sur Roots Bloody Roots, c’était "Territory" live, correcte mais sans plus, sur Ratamahatta c’était le medley de tueur "Amen/Inner Self," excellent et là ce ne sera pas un titre live, mais le "Kaiowas Tribal Jam".

Tout d’abord "Attitude". Un titre qui ne fait que conforter ce que je pense de Roots. A savoir c’est bien mais sans plus. L’intro à l’instrument à corde du cru est très bien trouvée, mais le reste de la chanson est bancale. Le riff manque d’énergie et seule l’accélération finale vient relever une chanson que je trouve assez fade. Néanmoins, toujours cette confrontation vocale entre Max et un indigène, mais c’est moins présent que sur Ratamahatta et moins bien fait.

Au tour de l’inédit, "Kaiowas" en Tribal Jam enregistré par la tribu Xavantes donc. Bon, à part des cris derrière et un son et une exécution légèrement différents, le changement n’est pas flagrant. Juste les cris dont on se serait bien passé tant ils dérangent et cassent l’équilibre de ce magnifique instrumental. Des petits applaudissements à la fin pour montrer qu’ils sont contents. Dommage que cette performance ne profite pas plus des spécificités de cette tribu brésilienne (qui ne doit pas en manquer). Surtout qu’un titre comme "Kaiowas" était particulièrement enclin à gagner de cette expérience.


La partie live enfin. Là rien de nouveau par rapport à Blood Rooted, donc reportez vous à la chro. C’est l’un peu tiède "Clenched Fist" et la turbo turbulente "Biotech is Godzilla", qui prend une toute autre dimension grâce à ce live, qui sont servies. Un single court donc (13 minutes) qui repose sur une chanson pas exceptionnelle et dont l’inédit ne vaut pas vraiment le coup. Pas cool.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7