3294

CHRONIQUE PAR ...

21
Wineyard
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 11/20

LINE UP

-Guillaume
(guitare)

-Hector
(chant)

-Pierre-Jean
(guitare)

-Valentin
(basse)

-Mathias
(batterie)

TRACKLIST

1)Second Death
2)Marionette
3)Last Day
4)The Dark Side

DISCOGRAPHIE

Démo (2007)
H.A.A.R.P (EP) (2009)

Sentence - Démo
(2007) - death metal - Label : Autoproduction



Un groupe français de death metal sort une démo auto produite. Ca fait donc deux désavantages à combler, mais l’un est plus ou moins une conséquence de l’autre. Le death metal n’est pas un genre des plus porteurs en France, et les jeunes groupes français doivent galérer bien plus que dans les pays scandinaves ou germaniques pour espérer être détectés. Du coup, l’auto production comme sésame aux labels peut s’avérer payante si c’est réussi et que le groupe a du talent, mais souvent la faiblesse de cette production maison ne permet pas de déceler le potentiel dudit groupe. Risqué…

Ce n’est certainement pas la volonté du groupe, mais c’est malheureusement la qualité de la production qui prime dans cette démo. Le son est très mat (notamment la batterie qui manque de clarté), la voix gagnerait à être plus profonde et les guitares à être plus claires et puissantes. Heureusement, après plusieurs écoutes, on décèle tout de même un bon équilibre guitares/voix, meilleur que sur le site officiel du groupe d’ailleurs. En définitive, la production n’est pas assez mauvaise pour masquer le potentiel du groupe qui, pour une première démo, n’est pas déméritant. Reste à espérer que les éventuels découvreurs aient la patience de réellement écouter cet EP, d’autant qu’il sera noyé au milieu bien d’autres…

Côté musical, on notera la performance des guitares, notamment dans les soli (celui du milieu de "Marionnette" par exemple, ou dans "The Dark Side") qui semblent être le point fort du jeune combo français. La batterie est trop mal traitée par la production ce qui la rend difficilement appréciable par les non initiés dont je fais partie. Au registre perfectible également, la voix est candidate à l’amélioration, car si le growl est honnête, le débit est un peu lent et le rendu manque de profondeur. D’un point de vue général, le tempo est lent en moyenne (entre le doom et le death atmosphérique), trop lent à mon goût d’ailleurs, ce qui a tendance à rendre les compositions linéaires et très similaires. Il manque une petite étincelle de composition, une envolée lyrique et puissante qui se poserait en identité musicale marquante.


Au final, cette démo demeure intéressante bien que beaucoup de points soient perfectibles. Je serais curieux de savoir ce que cela donnerait avec un son puissant et clair, car il y a un certain potentiel dans le style, même si l’originalité n’est pas de mise. Chronique d’une note d’encouragement…


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6