3273

CHRONIQUE PAR ...

12
Bigtonio
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 15/20

LINE UP

-Joe Satriani
(chant+guitare+...)

TRACKLIST

Disc 1

1)Intro
2)Time
3)Devil's Side
4)Crush Of Love
5)Satch Boogie
6)Announcement
7)Borg Sex
8)Flying In A Blue Dream
9)Ice
10)Cool
11)Circles
12)Until We Say Goodbye
13)Ceremony
14)Extremist
15)Summer Song

Disc: 2

1)Intro
2)House Full Of Bullets
3)One Big Rush
4)Rasberry Jam
5)Crystal Planet
6)Love Thing
7)Bass Solo
8)Mystical Potato Head
9)Always
10)Big Bad Moon
11)Begin Of Encore Section
12)Friends
13)Surfing With The Aliens
14)Rubina

DISCOGRAPHIE


Satriani, Joe - Live in San Francisco
(2001) - hard rock guitar hero - Label : Sony BMG



Ce disque s'adresse aussi bien aux fans de Joe qu'à ceux qui veulent le découvrir et peut être même considéré comme un "best of" du maître puisque ce double album rassemble la plupart des titres incontournables de Satch ("Time", "Satch Boogie", "Flying in a Blue Dream", "Surfing with the Aliens", "Always with Me" ...). Vous l'aurez donc deviné y a du matos dans la sacoche et ca déménage pendant plus de deux heures. Le son live a été retravaillé par Mike Fraser ce qui assure une parfaite "cristalinité" des solos du silver surfer (i.e: Joe Satriani alias Satch ).

Les points forts de l'album sont multiples : cela coute moins cher d'acheter ce double que tous les simples de Joe ; cela permet pourtant d'avoir une bonne vue globale de ce qu'a pu faire Joe dans les moments les plus inspirés de sa carrière de guitar héro ; les morceaux sont un peu différents de leurs versions originales et ils y gagnent souvent en authenticité ; et enfin... merde c 'est Joe qui joue !!!

Voila rapidement pourquoi vous pouvez acheter cet album. Mais préparez vous quand même à entendre beaucoup de guitare pendant plus de 120 minutes. Si la virtuosité vous donne des boutons et que la seule vue d'une guitare Ibanez argenté vous revulse, c'est sûr n'achetez pas ce double. La prise de son est d'une très grande qualité et le son de Joe est parfaitement rendu, ce qui n'est pas chose facile dans le grand SFX de Frisco. De même la basse n'est pas sous-mixée ce qui nous change de certains guitar héros qui écrase tous les autres instruments sur leur passage. A propos de basse il faut reconnaitre que Stu Hamm est un véritable titan et que ceux qui en doutent encore n'ont qu'à écouter son solo titanesque (track 6 du second CD).C'est vraiment monstrueux et je vous invite a vous prosterner devant ce bassiste.

Enfin ce Satriani là était vraiment très en forme, et musicalement parlant, tout est joué avec finesse et les slides sont parfaits , de même que le floyd et la wahwah sont superbement utilisés. Je ne parle même pas des tappings qui sont tous executés sans la moindre fatigue ni "couillature". Dieu sait que pourtant l'animal effectue des écarts de doigts monstrueux. J'ai été assez bluffé en définitif par cet album qui s'affiche comme un très bon rapport qualité/prix dans la catégorie "guitar-héro". Cet album montre en plus le très large répertoire musical que Satch affectionne : du heavy au jazz en passant par le classique et le progressif.


A noter la petite anecdote déplaisante de cet album. Si vous écoutez la fin de "Crush of Love", lorsque Joe présente ses musiciens et nottament Stu Hamm ,son bassiste, celui-ci est hué par la foule. Cela est assez représentatif du mépris de certains guitaristes qui considèrent les bassistes comme des râtés, ce qui est proprement débile et insultant. Putain que certains guitaristes sont cons !!!!


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4