3231

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été mise en ligne le 19 avril 2009
Sa note : 10/20

LINE UP

-Mia
(chant+guitare)

-Klara
(guitare)

-Ida
(basse)

-Nicki
(batterie)

TRACKLIST

1)Killer on His Knees
2)Pain & Pleasure
3)Sex Action
4)Creatures
5)Jennyfer
6)Dark Side
7)Can't Handle Love
8)Blackened Bones
9)Danger Danger
10)Rats
11)Feels Like Death

DISCOGRAPHIE


Crucified Barbara - 'Til Death Do Us Party
(2009) - hard rock - Label : Bad Reputation



Quand Crucified Barbara sort un album, le défi à relever est de ne pas se laisser charmer par les demoiselles et de se concentrer uniquement sur la musique, en faisant abstraction de leur physique. Oui car mine de rien, n'importe quel webzine bien intentionné peut se laisser prendre au jeu. Trêve de plaisanteries : Crucified Barbara, c'est quoi exactement ? Un groupe que l'on pourrait détester par plaisir car de toute façon, les meufs misent tout sur leur physique donc ça ne peut être qu'un groupe de m.....

Ou au contraire, Crucified Barbara, ce serait de la bombe car les meufs sont des bombes ! Voilà les deux extrêmes dans lesquels il serait facile de tomber. Un peu d'objectivité centriste et de retenue s'impose, Crucified Barbara pratique un hard rock énervé, grosso modo dans la même veine que les Girlschool, en plus metal peut-être. Avec un chant faussement rebelle et des riffs stéréotypés, comme on en trouve tous les mois sur les sorties hard-metal pour peu que l'on reçoive une dose conséquente de cds promos, Crucified Barbara a tout du groupe sans intérêt, que l'on aura tôt fait d'oublier. "Killer on His Knees" ouvre l'album, ça commence bien mal avec ces vieux riffs metal « modernes » maintes fois entendus.

Les hard rock "Pain & Pleasure", "Can't Handle Love" et "Sex Action" rappellent carrément ce qu'ont fait les Girlschool sur leur dernier album en date, Legacy. Si on faisait un blind test, on confondrait presque les deux groupes. Et pourtant, on arrive à trouver des choses plaisantes sur ce 'Til Death Do Us Party, qui bénéficie de l'apport de quelques invités : Mats Leven (chanteur de At Vance, Therion, Yngwie Malmsteen et producteur de Crucified Barbara) pour un très bon duo avec la chanteuse Mia sur "Jennyfer", Phil Campbell assure un solo court et explosif sur "Dark Side", un hard rock pêchu et banal, peu inspiré.


Dans un registre plus pop (la ballade "Jennyfer", "Danger Danger"), le groupe s'en sort avec les honneurs. Même chose pour ce qui est des harmonies « hard rock 80's » présentes sur "Rats" et surtout "Creatures", les mélodies sont accrocheuses, le propos reste pêchu, ça le fait comme on dit. Sauvé de justesse par ces qualités-là, on finit par succomber au charme des desmoiselles... heureusement d'ailleurs sinon les Crucified Barbara frisaient la correctionnelle, la faute à la banalité de leur répertoire.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1