3154

CHRONIQUE PAR ...

40
Joe Le Hareng
Cette chronique a été mise en ligne le 22 mars 2009
Sa note : 14/20

LINE UP

-Fabienne Shine
(chant)

-Ross The Boss
(guitare)

-Eric Levy
(guitare)

-Mick Winter
(basse)

-Jean-Lou Kalinowsky
(batterie)

TRACKLIST

1)Six Feet Under
2)Tell Me the Truth
3)Viking Rock
4)Lonely King
5)Catch It
6)Sex Shop
7)Dracula
8)Stick to Me
9)Streets of San Francisco
10)Goodbye Pain

DISCOGRAPHIE


Shakin' Street - 21st Century Love Channel
(2009) - hard rock - Label : Socadisc



Alors celle là elle est bonne... Moi qui allait faire une intro «Tiens-encore-un-groupe-de-jeunes-qui-fait-du-rock-comme-on-faisait-dans-les-années-80», quelle ne fût pas ma surprise de constater, grâce à une célèbre encyclopédie en ligne que Shakin' Street était en fait un groupe de vieux briscards du rock français! Fondé dans les années 70 par Bertignac, Marienneau (qui rejoindront Telephone) et Fabienne Shine, Shakin' Street connaitra bien des changement de line-up et des pauses avant de se reformer en 2004 avec... Ross The Boss! Oui lecteur, tu as bien lu, Ross The Boss! Le mythique fondateur de Manowar!

Oui, bon, Ross The Boss tout ca, c'est bien joli, mais une écoute suffit à comprendre que Shakin' Street c'est avant tout Fabienne Shine. Charismatique chanteuse, dotée d'un joli grain de voix joliment nasal, elle embarque tout son petit monde dans un rock n' roll vintage mais qui sait piocher dans les influences modernes (cf l'intro "Six Feet Under"). Bref, ça envoie du riff rock n' roll, du soli bluesy et des lignes de chant bien gaulées dans une ambiance sympathique : on sent bien que tout ce petit monde se fait bien plaisir et c'est le client qui y gagne! On regrettera juste un batteur un peu neutre et en retrait, qui, par un jeu plus couillu aurait pu sauver quelques morceaux un peu de dessous, comme "Stick to Me" ou "Sex Shop". Fort heureusement les deux gratteux ne s'économisent pas et ce sont eux qui vont insuffler l'énergie aux morceaux.

A commencer par le très bon et très funky "Tell Me the Truth" : riff catchy, wah qui mouline et couplet au vocoder, salement efficace! Même constat pour la très cliché mais néanmoins bandante "Viking Rock", servie par une Fabienne Shine convaincante et sexy à mort qui transcende les riffs des six cordistes ; de la belle ouvrage. Un petit hommage à Led Zeppelin étant toujours de bon ton dans un album de rock, les Francais ne se génent pas et balancent "Lonely King" : ambiances orientales, riff simple et percutant et effets de voix sont au rendez-vous, pour notre plaisir. Malheureusement, les Shakin' Street peinent à maintenir le niveau sur l'album entier et la seconde moitié de l'album s'essoufle un peu... "Catch It" est un peu trop tiède, Sex Shop dans son rôle de ballade mélancolique est un peu palôte et "Street Of San Francisco" sonne un peu trop variété pour crée le frisson.


Près de 30 ans après leur second album, Shakin' Street prouvent qu'il n'est pas nécessaire d'avoir 20 ans pour balancer du rock n' roll burné et bien foutu. Grâce à une chanteuse « qui en a », des gratteux à qui on ne la fait plus et une poignée de bons titres, Shakin' Street parvient à offrir 50 minutes de bon rock. Sans être l'album de l'année, ce 21st Century Love Channel permet de passer quelques bonnes écoutes et promet d'être fort sympathique en live.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2