3107

CHRONIQUE PAR ...

7
Count D
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 17/20

LINE UP

-Vorph
(chant)

-Xy
(programmation)

TRACKLIST

Era One

1) Era One
2) Universal Soul
3) Sound of Galaxies
4) Beyond
5) Night Ride
6) Diamond's Drops
7) Home
8) Voyage
9) Above as Below
10) Koh-I-Noor

Lesson In Magic #1

11) Connexion
12) Reading Mind
13) Red Unction
14) Flying High
15) Overcome
16) Inside Stairs
17) One with Everything
18) Silent Words
19) Wealth and Fortune

DISCOGRAPHIE

Worship Him (1991)
Blood Ritual (1992)
Ceremony Of Opposites (1994)
Rebellion (1995)
Passage (1997)
Exodus (1998)
Eternal (1999)
Reign Of Light (2004)
On Earth (2005)
Era One / Lesson In Magic 1 (2006)
Solar Soul (2007)
Above (2009)
Antigod (2010)
Lux Mundi (2011)

Samael - Era One / Lesson In Magic 1
(2006) - electro inclassable - Label : Century Media



Longtemps… Nous avons attendu si longtemps pour voir apparaître ce Era One tant promis depuis 2002. Mais les velléités et autres agacements du combat final Samael-Century Media sont finis et Samael peut enfin se dévoiler de nouveau avec ce Era One / Lesson In Magic #1. Avec tout ce retard dans la date de sortie, les deux frérots ont eu le temps de peaufiner et surtout d’actualiser certains sons de ce travail de pur électro dark. La chose se présente en deux volets: le projet Era One, sans guitare, juste en ambiances de programmation et accompagné du chant de Vorph. Le second, Lesson In Magic #1, serait plutôt un voyage personnel dans l’univers de Xy, essentiellement instrumental au parfum beaucoup plus atmosphérique et presque ‘lounge’.

Arrivé à nos oreilles après Reign Of Light, Era One ne fait que confirmer l’inspiration grandissante de Samael à développer des sonorités éthérées, sombres et synthétiques. C’est pour cela que l’on retrouvera dans Era One la patte inégalable de ces deux membres. Pour autant, ce travail ne peut être considéré comme un album de Samael mais plutôt comme une réalisation complète et travaillée d’un débordement d’inspiration. Et cela fait longtemps que ce projet les tatillonnait, puisque l’on avait déjà pu entendre certains titres à l’occasion des concerts, comme l’intro "Era One", prélude de piano, et Home, excellent intermède d’électro-tribal. Era One est principalement basé sur une programmation de batterie entraînante et très en avant ainsi que sur un fond électro rapide et atmosphérique en même temps. Comme toujours chez Samael, les refrains sont puissants et même dans un style un peu différent, on ne s’y perd pas. Chaque titre a son cachet à lui, direct et haché comme "Universal Soul", ultra galactique et synthétique comme "Sound Of Galaxies" (presque un tube) ou encore très dark comme "Diamonds Drop". On se laisse en tout cas prendre très vite au jeu, et ceux qui apprécient un tant soit peu et le style et la griffe si particulière de Samael, seront tout simplement charmés.
Sur (presque) chaque titre de Era One vient se greffer les vocaux de Vorph, avec un effort assez marqué au niveau des intonations. On trouvera un chant à la Reign Of Light sur certains titres comme "Universal Soul" alors que d’autres sonnent plus nostalgiques comme "Night Ride". Puis Vorph se lâche un peu dans les chants clairs sur l’excellent Voyage, chose assez rare. Tant au niveau du chant que de la musique on retrouve alors de nombreux indices laissés par le groupe pour nous réveiller sur leurs périodes, allant des essais rythmiques de Rebellion à la froideur de Reign Of Light (et presque orientale sur Voyage) en passant par les ambiances plus feutrées d’« Eternal ». Bref, que du bonheur et il n’y a aucun moyen de s’en lasser, à part le très anecdotique "Beyond". Les fans de la période plus extrême ne trouveront en revanche rien ici pour les satisfaire…
Lesson In Magic #1
, qui est exclusivement le travail instrumental de Xy le maître penser des ambiances et de la programmation, tend beaucoup plus vers une musique reposante et grave, déployée autour de thèmes exploités aux claviers. Rien à voir avec le Passage de Xy, reprise de l’album du même nom au piano. On est ici dans un voyage ésotérique et très personnel, menant aux confins de sensations calmes et intenses à la fois. Des ambiances indiennes et orientales se font encore sentir. "Red Unction" et "Overcome" en témoignent. On approchera parfois même en plus rythmique un Jean Michel Jarre inspiré ("Flying High", "One With Everything"). Mention spéciale pour "Overcome", titre phare de cette pléiade, qui aurait très bien put figurer sur Reign Of Light avec bien sûr quelques guitares en plus. L’ambiance et le feeling d’un morceau taillé pour le chant et la scène font de ce dernier une excellence dans le genre, non loin de ce que produit le groupe en ce moment. Lesson In Magic #1 est moins facile d’accès dans son ensemble car plus étiré, moins cadencé et surtout plus axé sur la répétition de thèmes électro atmosphériques.


Pour finir, il est bon de constater que les créateurs de Samael se font ici du bien sans craindre la critique et surtout qu’ils continuent d’explorer un univers musical qui leur est propre et reconnaissable parmi tant. Laissez-vous bercer et hypnotiser par Era One / Lesson In Magic #1, leçon d’expérimentation autant que d’ouverture.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7