3052

CHRONIQUE PAR ...

2
Cosmic Camel Clash
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 10/20

LINE UP

-Grzegorz Kupczyk
(chant)

-Peter
(guitare+chant)

-Marek Pajak
(guitare)

-Mr X
(basse)

-Vitek
(batterie)

TRACKLIST

1)Feel My X
2)Panzer Attack
3)Steel Fist
4)Together 4 Ever
5)Riding On The Wind
6)Paint It Black

DISCOGRAPHIE


Panzer X - Steel Fist (EP)
(2006) - heavy metal - Label : Metal Mind



Quand un Vader et un Decapitated se réunissent avec d'autres acolytes, on pourrait croire à une réunion du type "all star extreme band". Et là, surprise! Panzer X n'est pas là pour exprimer l'amour de ses membres pour le death-metal mais bien pour leur permettre de se taper un plan nostalgie. Comme le titre pouvait le laisser deviner, Steel Fist est un EP de heavy n'ayant strictement rien d'extrême dans la démarche, et se permettant même de passer joyeusement du coq à l'âne.

P"anzer Attack !", le titre d'ouverture, possède toute la beauté et les défauts des gros clichés. Dans la lignée d'un Helloween ou d'un Edguy première époque, ce titre de speed mélodique s'axe sur les célébrissimes "accords Maiden" et sur un chant d'un très bon niveau. Le nommé Grzegorz Kupczyk est en effet un vocaliste de l'école Dickinson/Kiske qui maîtrise particulièrement bien son sujet et son chant puissant et haut-perché renforce l'impact d'une compo "pied au plancher" qui est aussi directe et entraînante que non-innovante. Les passages lyriques, les chorus mélodiques à la guitare, les soli : tout a déjà été entendu mais fonctionne comme par magie car la pêche, le niveau de jeu et la production font mouche. Ce trait restera d'ailleurs valable quel que soit le genre pratiqué par le groupe.

Car ce Steel Fist de Panzer X est très singulier : chaque titre est complètement différent des autres! Après le speed mélodique burné de "Panzer Attack", Steel Fist développe un heavy-metal down-tempo à la Accept mais ce n'est rien face à "Feel My X" qui donne carrément dans le boogie-rock eighties! Malgré la pertinence remarquable du chant dans ces différents registres tout ça n'a ni queue ni tête, et la fin de l'EP enfonce le clou. Après l'interlude acoustique "In Memory" joli mais sans rien d'exceptionnel débarque une reprise de Judas Priest qui… euh non, désolé, elle ne débarque pas du tout, car malgré sa présence dans le livret elle n'est pas sur le CD! Amateurisme, quand tu nous tiens…

La reprise de "Paint In Black" des Stones (quelle originalité) est elle bien présente et reste correcte… Kupczyk met en avant son timbre agressif, mais tout ça reste très loin de l'original ou tout simplement de la reprise de Grip Inc. sur laquelle Gus Chambers explosait tout. En tout cas le chroniqueur à la recherche de l'identité du groupe est d'autant plus dérouté : comment évaluer un CD qui propose quatre titres n'ayant rien à voir entre eux et une reprise qui pourrait être le fait de n'importe quel groupe de metal ? Cet EP de Panzer X obtient donc la moyenne car il n'y a rien de mauvais dessus, mais la démarche est tellement bizarre qu'il restera figé dans le statut de curiosité. Quel objet bizarre…




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4