2999

CHRONIQUE PAR ...

15
Flower King
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 15/20

LINE UP

-Protector
(chant+guitare+claviers+programmation)

-Silenius
(chant+claviers)

TRACKLIST

1)A New Power Is Rising
2)South Away
3)In Hollow Halls Beneath The Falls
4)Our Foes Shall Fall
5)The Mountain King Return
6)Runes Of Power
7)Ashen Cold
8)Farewell

DISCOGRAPHIE


Summoning - Let Mortal Heroes Sing Your Fame
(2001) - black metal ambient Black Metal Epique - Label : Napalm Records



Bien, pour ma première chronique sur La Terre des Immortels, je vais me permettre d'empièter sur le terrain de TheDecline01, puisque je vais vous parler d'un disque de black metal... ne partez pas tout de suite, d'une part parce que ce n'est pas très poli, et d'autre part parce qu'on ne saurait limiter Summoning à un groupe de pur black metal, et la musique qu'ils proposent pourrait bien vous surprendre... En effet, on a ici affaire à un black plutôt atmosphérique, très axé sur les ambiances, et pas n'importe lesquelles puisque consacrées à l'oeuvre entière de Tolkien! Le groupe (qui consiste en un duo, Protector et Silenius) ne cache pas son admiration pour la saga des Terres du Milieu, principale source d'inspiration de tous leurs albums, et ce dernier ne fait pas exception à la règle.

Evidemment, essayer de rendre en musique une œuvre si gigantesque peut sembler fortement casse-gueule! Eh bien, croyez-moi, ils savent s'y prendre, nos autrichiens! Que ce soit les cuivres, les synthés ou les percussions, tout est fait pour que nous accédions à un univers fantastique, peuplé d'hommes, d'elfes, mais aussi de créatures peu recommandables... Seules les guitares peuvent faire tâche dans ce paysage médiéval, mais elles restent discrètes et sont employées à bon escient. Pour revenir aux percussions, sachez que Summoning, depuis le deuxième album, n'emploie pas de batteur et a recours à la boîte à rythmes. Et curieusement, cela sert à merveille la musique proposée. Il faut dire que l'ami Protector sait la programmer comme il convient, avec subtilité, pour un résultat vraiment excellent. On pourra toutefois déplorer la production assez moyenne (oui, je sais, c'est du black metal!) qui fait que, sur les passages épiques, on a parfois droit à un bruit sourd en arrière-fond, mais ça ne gâche pas le plaisir d'écoute.

Et les voix? Et bien c'est là que réside réellement l'affiliation au black metal. Car on a droit à des voix criardes, bourrées de reverb, qui selon certains évoqueraient des elfes... je les trouve quand même assez maléfiques pour des voix d'elfes, mais bon... donc, évidemment, les 95% de mélomanes qui ne supporteraient pas ce genre de vocaux auront du mal à apprécier pleinement la musique de Summoning... et ce serait dommage, car moi qui ne suis pas particulièrement fan de voix black, je trouve qu'elles se marient bien avec la musique proposée (on trouve aussi des samples de voix humaines, plus agréables), et surtout parce que cette musique, je le répète, est particulièrement intéressante. Le duo n'a pas laissé les mélodies de côté, et dans pratiquement chaque titre, vous aurez droit au petit passage de synthé (ou de cuivres) qui tue, le genre de truc qui vous reste dans la tête toute la journée, répété tout au long du titre. Et c'est là un autre reproche: certains pourront trouver les titres trop monotones, peu variés, d'autant plus qu'ils sont assez longs (7 minutes en moyenne), et l'album pourra sembler très lourd aux premières écoutes. Mais excepté cela, Summoning réussit sans difficulté à nous immerger dans un univers médiéval-fantastique, pour notre plus grand bonheur. Inutile de dire que l'écoute de cet album prend tout son sens accompagné d'un bon bouquin d'héroïc-fantasy...




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2