2914

CHRONIQUE PAR ...

42
Wotan
Cette chronique a été mise en ligne le 08 janvier 2009
Sa note : 7/20

LINE UP

-Carmen R. Schäfer
(chant)

-Ada Flechtner
(chant)

-Jo Lang
(guitare)

-Johann Frey
(guitare)

-Fabian Merkt
(claviers)

-Chriz Staub
(basse)

-Mats Kurth
(batterie)

TRACKLIST

1)Prologue
2)Exitus
3)Fallen
4)In Silence
5)Beauty in Black
6)Cast My Spell
7)In Your Hands
8)Mein Herz
9)Am Kreuz
10)Der Vierte Reiter
11)Strahlendser Erster
12)Flos Obscura (bonus track)
13)Volles Leben (bonus track)

DISCOGRAPHIE


Coronatus - Porta Obscura
(2008) - metal symphonique - Label : Massacre



C’est la crise, tout le monde le sait, et elle a eu et aura sûrement des conséquences peu souhaitables pour une partie de la population. C’est malheureux et regrettable, bien entendu. Cependant, dans des accès de cruauté, nous aurions aimée que la crise touche durement certaines personnes plus que d’autres, votre belle-mère peut-être ? Ou encore les membres de Coronatus. Je ne leur souhaite rien de bien méchant, juste peut-être que les Allemands n’aient pas enregistré leur second album. Tout le monde s’en serait mieux porté, moi le premier.

Un an seulement sépare la sortie de Lux Noctis, le premier essai du groupe, de celle de Porta Obscura. Durant ce temps, Coronatus semble s’être reposer sur ses lauriers plutôt que de se chercher une personnalité musicale. De nombreuses critiques avait pointé le manque d'originalité de son album précédent, et ce n’est pas Porta Obscura qui renverra les détracteurs dans les cordes. Au contraire, ce disque est une preuve à charge qui renforcera les convictions. A part quelques menus changements, que l’on ne pourrait qualifier d'évolutions, cet album est exactement comme Lux Noctis. Autrement dit, un melting-pot de heavy metal se voulant bombastique et de chant lyrique. Pour être plus précis, le groupe mêle autant chant lyrique que chant plus rock, puisque les deux vocalistes féminines se partagent les lignes de chant. Le plus gros écueil du chant lyrique est de réussir à mettre du feeling et de l'émotion, et Coronatus butte en beauté dessus. L’organe de Carmen Schäfer (proche de celui d’Helena Iren Michælsen, la versatilité en moins) n’est pas particulièrement extraordinaire: peu de modulations, beaucoup de chant en yaourt lors de choeurs trop pompeux. Alors certes la puissance est là, mais il faut plus dire merci au mixage qu’aux capacités vocales des deux damoiselles.

Et derrière cet attirail pompeux de deux voix non complémentaires se trouve une musique plate et sans maturité. Le travail de composition semble bien léger: riffs sans inspiration et redondants au bout de quelques titres, structure classique, des choeurs qui se ressemblent tous comme seul élément symphonique. Les arrangements sont trop plats et trop vides pour créer l’ambiance symphonique et épique que le groupe prétend avoir. Et pourtant, nous aurions pu nous attendre à quelque chose de plus dense, puisque Coronatus a embauché un second guitariste. Néanmoins, sa présence ne donne pas plus de reliefs aux compositions. Jo Lang et Johann Frey jouent les mêmes lignes, ce qui est pour le moins étrange, doubler les pistes d’un seul guitariste aurait suffit. Parmi les quelques différences, Coronatus tente de se concentrer sur les ambiances, en ajoutant quelques samples de ci de là, comme les spoken words sur "Exitus". Les compositions ne suivant pas derrière, l’effet crée retombe comme un soufflet. La seule bonne idée du disque est l’essai folk "Der Vierte Reiter", qui colore un peu cet album ennuyeux. Ce ne sont pas les paroles, sans poésie ni originalité dans les thèmes traités: amour perdu essentiellement mais aussi la religion.


Oeuvrant dans un genre saturé, les Allemands ne font rien pour se démarquer. Nous sommes en présence d’un enième ersatz d’Epica et compagnie. Au contraire, la platitude et le manque d'originalité aussi bien dans la forme que sur le fond propulsent ces musiciens dans la fosse commune des groupes à oublier au plus vite.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7