2894

CHRONIQUE PAR ...

40
Joe Le Hareng
Cette chronique a été mise en ligne le 21 décembre 2008
Sa note : 15/20

LINE UP

-Roddy Stone
(chant)

-Dom
(guitare)

-Waldie
(basse)

-Jess Margera
(batterie)

TRACKLIST

1)Start a War
2)Doom, Gloom, Heartache & Whiskey
3)In Hell
4)Hair of the Dog
5)Shot Down
6)Double or Quits
7)In for the Kill
8)19 Swords
9)Drink

DISCOGRAPHIE


Viking Skull - Doom, Gloom, Heartache And Whiskey
(2008) - rock hard rock stoner Stoner Rock Doom à la Down - Label : Powerage



«Doom, Gloom, Heartache And Whiskey», tout un programme! Entre ce titre pour le moins évocateur et cette pochette non moins explicite, on se doute que les Viking Skull font plus dans le stoner/doom poisseux que dans le rock progressif et on attend du riff gras à la pelle. Mais le chroniqueur avisé, qui en a vu d'autres, reste quand même méfiant, parce qu'il en a vu défiler du Down-like et qu'il sait que dans le petit monde du heavy-stoner-sludge-doom, les places sont chères et qu'il y a plus d'appelés que d'élus. Il va falloir briller les gars!

Pas la peine de faire durer le suspense trop longtemps, Viking Skull c'est du tout bon! Du bon gros riff bien gras qui sent l'ampli à lampes, du solo pentatonique à tire larigot et un braillou de première catégorie, avec une voix qui sent bon les plantes de Virginie et les boissons maltées (les clopes et le whisky, pour ceux qui ne suivent pas). S'il ne possède pas les talents d'un Phil Anselmo, Roddy Stone n'en est pas moins doté d'une solide paire de gonades mâles et n'hésite pas à balancer les tripes dans le micro avec un joli timbre rocailleux. A noter que tout ce joli monde est bien aidé par une prod' irréprochable. Bien loin des standards modernes, la production pas froide pour un rond et très naturelle conserve à merveille le son de guitares crado et donne à l'ensemble un aspect live qui colle bien à l'esprit du groupe. Notons également que le mix ne range pas le bassiste au placard, ce qui aurait été bien dommage, car le bonhomme ne se ménage pas et balance du plan qui ronfle à tour de bras, aidé par un batteur qui n'y va pas à moitié. C'est tout bénef' pour les riffs du duo Stone/Dom. Parce qu'il faut bien être honnête, Viking Skull c'est avant tout du riff. Du riff lourd et hypnotique, du riff un peu recherché, délicieusement bluesy et du riff baveux tout plein avec des vrais morceaux de groove dedans, bref, du riff de qualité!.

Dans la première catégorie (les lourds-hypnotiques, donc) celui du morceau "Doom, Gloom, Heartache And Whiskey" se pose là. Il sert de support à un couplet au groove impeccable où vient s'articuler un refrain court et efficace puis un petit break up-tempo qui envoie le bois. Même constat pour "19 Swords", sabbathienne en diable et qui distille une belle atmosphère enfumée, dignes des grands noms du stoner-doom. Le final aux accents épiques est d'ailleurs une belle réussite et meriterait de terminer l'album! Dans un registre plus bluesy, voire Southern Rock, nos amis s'en tirent plutôt bien. Suffit d'écouter "In Hell", "Shot Down" ou "Hair of the Dog" pour s'en convaincre. De bons riffs bien travaillés, des soli maitrisés et jouissifs et un Roddy Stone qui ne s'économise pas : ca groove, ca envoie et surtout ça ne se prend pas au sérieux. En clair, ça bourre et c'est bon! Si on rajoute aux morceaux déjà cités les excellentes "Double or Quits", délicieusement rock avec ses guitares qui vrombissent comme de gros frelons et "In For Kill", petit morceau de violence bourré de gimmicks hard-blues, le tableau est complet. Il n'est gaché que par le dernier morceau, "Drink", sorte de blues piano-bar, plus proche de la déconnade que du vrai morceau. Cela aurait pu être sympa si le morceau durait 30 secondes plutôt que 5 minutes.


Avec ce Doom, Gloom, Heartache And Whiskey, les Anglais de Viking Skull frappent un grand coup. Il faut dire que balancer 30 minutes d'un stoner rock qui colle aux doigts, rempli jusqu'à la gueule de riffs jouissifs, c'est pas donné à tout le monde. Fans de Down, Corrosion Of Conformity et autres Crowbar, ne boudez pas votre plaisir et terminez l'année dignement en glissant ce Doom, Gloom... sur votre liste au Père Noël!


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4