2887

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 16/20

LINE UP

-Biff Byford
(chant)

-Paul Quinn
(guitare)

-Graham Oliver
(guitare)

-Steve Dawson
(basse)

-Nigel Glockler
(batterie)

TRACKLIST

1)Power And The Glory
2)Redline
3)Warrior
4)Nightmare
5)This Town Rocks
6)Watching The Sky
7)Midas Touch
8)The Eagle Has Landed

DISCOGRAPHIE


Saxon - Power & The Glory
(1983) - heavy metal - Label : Carrere



La sortie de l'album live The Eagle Has Landed, un grand classique du heavy metal, aura aussi permis de marquer la fin d'une ère dans la carrière de Saxon. L'arrivée de Nigel Glockler, un batteur bien plus technique que Pete Gill, y est surement pour quelque chose dans cette évolution vers un heavy metal plus moderne et sans compromis. Malheureusement dois-je dire, car le heavy-rock de bikers à la production primaire (et les forts relents d'AC/DC) a complètement disparu et c'est bien ça qui faisait tout le charme des débuts de Saxon.

Power And The Glory a été bien plus travaillé au niveau de la production et on note aussi une orientation plus mélodique sur certains titres. L'album sonne très moderne pour son époque, avec surtout une batterie bien plus mise en avant, ce qui est caractéristique des productions des années 80 (la batterie était moins mise en avant dans les 70's). Saxon n'a rien perdu de son mordant et de sa capacité à pondre des hymnes, comme le prouve le morçeau-titre "Power And The Glory", un classique de chez classique que l'on se passe en boucle sans se lasser (avec la basse bien présente sur le refrain, un vrai régal), d'une puissance phénoménale, tellement intense que les autres titres de la face A ont un peu de mal à maintenir le même niveau.

Enfin, il n'empêche, les deux rouleaux compresseurs "Warrior" et "Redline" tuent également. Pour la face B, même topo, "This Town Rocks", un titre très speed, avec double-pédale à fond la caisse (chose assez rare chez Saxon) est lui aussi devenu un classique. Pas forcément immédiat ce titre, et beaucoup plus subtil qu'on pourrait le croire, les riffs ont en effet des sonorités modernes assez complexes ce qui fait que le tout ne sonne pas comme du rock 'n' roll des familles. Enfin, une fois qu'on s'y fait à cette évolution, ben force est de constater que ça tue (comme d'hab avec Saxon !!!). Quelques semi-ballades (on en est pas encore aux ballades FM, ça viendra plus tard !) apparaissent pour la première fois avec "Midas Touch" et le superbe "The Eagle Has Landed", mais le tout reste quand même très heavy et puissant, avec un aspect mélodique plus prononcé.


Et que dire de "Watching The Sky", un véritable condensé de tout le savoir-faire de Saxon, mélodique, heavy, carré, rythmé à donf ! Par contre, petit carton jaune à "Nightmare", dont la mélodie est un peu mièvre et préfigure hélas ce que Saxon nous proposera à l'avenir. Power And The Glory reste un album d'une qualité irréprochable, qui souffre juste un peu de la comparaison avec les précédents albums qui étaient plus frais et encore plus... SAXON !!!


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4