2836

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été mise en ligne le 07 décembre 2008
Sa note : 12/20

LINE UP

-Chris Barnes
(chant)

-Steve Swanson
(guitare)

-Terry Butler
(basse)

-Greg Gall
(batterie)

TRACKLIST

1)Death by Machete
2)Involuntary Movement of Dead Flesh
3)None Will Escape
4)Eulogy for the Undead
5)Seed of Filth
6)Bastard
7)Into the Crematorium
8)Shot in the Head
9)Killed in Your Sleep
10)Crossroads to Armageddon
11)Ten Deadly Plagues
12)Crossing the River Styx (Outro)
13)Murder Addiction

DISCOGRAPHIE

Maximum Violence (1999)
13 (2005)
Commandment (2007)
Death Rituals (2008)
Graveyard Classics Vol.III (2010)
Undead (2012)
Unborn (2013)
Crypt of the Devil (2015)
Torment (2017)

Six Feet Under - Death Rituals
(2008) - death metal - Label : Metal Blade Records



Groarg, un nouveau Six Feet Under dans les bacs, Yes I ! Le dernier, Commandment, étant sorti l'an passé, on se doute bien que la bande à Chris Barnes va encore nous asséner un death metal primaire, à l'ancienne. Encore une fois, Six Feet Under garde le même son et le line-up reste inchangé depuis Maximum Violence. L'auditeur y retrouvera également quelques éléments de Haunted, leur premier disque et sûrement le plus « six pieds sous terre » de tous, comprendre le plus pachydermique et bestial.

Ce qui différencie Death Rituals des autres albums de Six Feet Under est la structure un peu décousue des morceaux. Les enchaînements entre les différents riffs sont parfois bizarres et inattendus, les accélérations débarquent au moment où on s'y attendait le moins si bien qu'il devient parfois difficile de garder en tête chaque titre. On sent bien que le groupe a voulu s'éloigner de la formule classique « couplet - refrain » en multipliant les changements de rythmes et de riffs. Mais que l'on ne s'y trompe pas, Six Feet Under n'est pas devenu complexe ou technique pour autant, surtout pas. Les riffs tiennent toujours sur 3 notes, les rares solos restent simplistes à part ceux de "Seed of Filth" et "Shot in the Head", plus travaillés que d'habitude (on y recélerait même quelques notes en tapping, si si !) et la production, sans artifices, fait toujours aussi bien ressortir la section basse-batterie.

Avec quelques intros « morbides » pour rentrer dans le vif du sujet (sur "Death by Machete" – toute en finesse – et "Into the Crematorium"), des mid-tempos bien poisseux ("Seed of Filth", "Ten Deadly Plagues", "Shot in the Head" et son intro du tonnerre !) et quelques accélérations pas piquées des vers ("Into the Crematorium" toujours, même style de tempo que "No Warning Shot" de l'album Maximum Violence, "Killed in Your Sleep" et son riff bien lourdeau, idéal pour secouer la tête, "Murder Addiction", excellent, un de leur meilleurs titres), Death Rituals a atteint son objectif. Évidemment, Six Feet Under n'a pas pu s'empêcher de caser une reprise d'un classique du hard rock et cette fois c'est Mötley Crüe qui passe à la casserole avec "Bastard", tiré de l'album Shout At The Devil, une reprise bien lourde comme il faut. Heureusement qu'ils n'ont pas repris "Shout at the Devil" justement, le débit de paroles de Vince Neil aurait été un peu dur à suivre pour Chris Barnes.


Death Rituals contient aussi une outro, "Crossing the River Styx", instrumental typique de ce qui se faisait dans le death metal en 1990, sans oublier un intermède surprenant ("Crossroads to Armageddon") avec une boite à rythme, la basse et les chuchotements de Chris Barnes... oui, des chuchotements, vous ne rêvez pas ! Finalement, Death Rituals tient la route surtout grâce à du gros calibre, du lourd de chez lourd ("Seed of Filth", "Shot in the Head", "Killed in Your Sleep", "Ten Deadly Plagues" et "Murder Addiction" en particulier). Les autres titres passent tout seul, sans être mémorables.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5