2796

CHRONIQUE PAR ...

56
Dexxie
Cette chronique a été mise en ligne le 22 novembre 2008
Sa note : 10/20

LINE UP

-Damnagoras
(chant)

-Aydan
(guitare+chant)

-Elyghen
(violon+claviers)

-Gorlan
(basse)

-Zender
(batterie)

TRACKLIST

1)The Caravan of Weird Figures
2)Another Awful Hobs Tale
3)From Blood to Stone
4)Ask a Silly Question
5)She Lives at Dawn
6)The Winter Wake
7)Heaven Is a Place on Earth
8)My Own Spider’s Web
9)Not My Final Song
10)The Blackest of My Hearts
11)The Wanderer
12)Miss Conception
13)My Little Moon (Bonus)

DISCOGRAPHIE


Elvenking - Two Tragedy Poets ...and a Caravan of Weird Figures
(2008) - pop folk - Label : AFM Records



Elvenking est un groupe Italien fondé pendant la deuxième partie des années 1990 et jouant officiellement un power/metal avec influences folk. Ces bonshommes nous servent avec cet opus, sobrement intitulé Two Tragedy Poets... And A Caravan Of Weird Figures leur troisième album en trois ans, constituant en même temps leur cinquième album studio. Certes, c'est bien pour les fans, mais pourquoi ne pas privilégier la qualité à la quantité ? Enfin, vous m'en direz tant, pour sortir ce genre de choses il ne faut pas 3 ans.

On commence par une courte intro d'à peine plus d'une minute, "The Caravan of Weird Figures". La qualité de celle-ci réside dans le fait que l'ambiance y est mitigée. D'un côté, on a les instruments folk qui jouent une mélodie donc elle aussi complètement folk, dégageant une atmosphère plutôt mystique, et contrastant donc avec la percussion qui est quant à elle dotée d'un côté un peu lourd, donnant une impression de mouvement, mais un mouvement assez lent. Puis on enchaîne directement sur "Another Awful Hobs Tale", c'est tout de suite plus rythmé, et on comprend assez mal l'enchaînement entre les deux premières pistes. L'ambiance est extrêmement joyeuse, ça fait très « fête de village ». Ceci sera confirmé sur la majeure partie de l'album, celui-ci étant officiellement un album accoustique.

Musicalement, la musique d'Elvenking se traduit par des rythmes toujours relativement soutenus, une voix très claire presque toujours harmonisée ou soutenue par un chœur, des ambiances souvent très joyeuses, et une piste de guitare folk qui sert de guitare rythmique, il y a donc très peu de disto, si ce n'est à certaines moments pour les solos et sur le morceau "Heaven Is a Place on Earth" par exemple. D'ailleurs, ce morceau symbolise pas mal le fait que les mélodies ne soient pas très recherchées, surtout celles qui sont vocales, et il y a des arrangements très pop. Si vous voulez vous marrer un coup, écoutez donc cette 7è piste, surtout son final ! Ah, et il y a les petits passages en voix murmurée, ça pourrait être mieux utilisé. Un bon point quand même pour "Not My Final Song" qui remonte un peu le niveau global.

Citons également "She Lives at Dawn", une interlude au piano, quelque chose de bien réchauffé, avec les violons et tout. Cette piste prend toutefois plus d'intêret lorsqu'elle est enchaînée avec le début de la suivante, "The Winter Wake". Enfin, « prend plus d'intérêt », disons plutôt « prendrait plus d'intérêt si cette piste suivante n'était pas aussi niaise, si les rythmes n'étaient pas binaires de chez binaire, si la voix et les chœurs ne manquaient pas aussi cruellement de personnalité ». C'est beaucoup trop propre, bref, ça pourrait même passer à la radio. Bon, ceci n'est pas un mal en soi... mais il y a des limites. On notera quand même, sur "The Winter Wake", un petite arpège sympathique joué par une guitare folk en guise d'interlude, le tout saupoudré d'un peu de violon.


La musique d'Elvenking est bien exécutée, mais on tourne quand même pas mal en rond en écoutant cet album, on ne retiendra pas grand chose sur le plan mélodique, il n'y a absolument aucune recherche rythmique, et rien à signaler non plus du côté des arrangements... ça sonne très pop finalement, mais de la mauvaise pop. Fort heureusement pour Elvenking, chacun sait qu'on apprend plus de ses échecs que de ses victoires.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5