2708

CHRONIQUE PAR ...

62
Blutch
Cette chronique a été mise en ligne le 09 novembre 2008
Sa note : 17/20

LINE UP

-Fergie Frederiksen
(chant)

-Steve Lukather
(guitare+chant)

-David Paich
(claviers+chant)

-Steve Porcaro
(claviers+chant)

-Mike Porcaro
(basse)

-Jeff Porcaro
(batterie+percussions)

TRACKLIST

1)Carmen
2)Lion
3)Stranger in Town
4)Angel Don't Cry
5)How Does It Feel
6)Endless
7)Isolation
8)Mr Friendly
9)Change of Heart
10)Holyanna

DISCOGRAPHIE


Toto - Isolation
(1984) - rock mélodique hard FM - Label : Columbia




Après plus de 25 ans de carrière, Toto aura marqué l’histoire du Rock en traversant les styles et les modes sans jamais se trahir ni jouer dans la facilité. Ce qui ne l’a pourtant pas empêché de subir des critiques acerbes, surtout dans leur Amérique natale. Ils nous ont toutefois gratifié de nombreux albums dont Isolation, sorti en 1984 - un petit chef d’œuvre à mettre dans les trois meilleurs du groupe.



Sur les 10 titres qui composent cet album, nous avons l’occasion de retrouver un line-up un peu différent des autres : l’arrivée de Mike Porcaro à la basse en lieu et place de David Hungate, David Paith et Steve Porcaro aux claviers et enfin Steve Lukather à la guitare. Au micro, une des plus belles voix de l’A.O.R, Fergie Frederiksen, qui n’a collaboré qu’une fois avec Toto et qui restera comme l’un des meilleurs chanteurs avec peut-être Joseph Williams, n’en déplaise aux défenseurs de Bobby Kimball et du regretté - il n'est plus officiellement dans le groupe depuis 1987 - Steve Porcaro.

"Carmen", le titre qui ouvre l’album, donne le ton général : des compositions énergiques soutenues par une section rythmique basse/batterie solide, des chœurs puissants et accrocheurs, des solos aériens d’un guitariste surdoué (et non contaminé par le jazz) et des voix hautes perchées qui dominent le tout. "Lion", "Angel Don’t Cry", "Stranger in Town" et "Endless" sont du même cru, et quand à "Isolation", le titre éponyme, c’est un petit bijou dans le genre Rock FM, tout y est pour faire de cette chanson un hit potentiel.

"Mr Friendly" ressemble le plus à ce qu’a pu faire Toto auparavant. "Change of Heart" est quand à lui un titre bien inférieur sans être vraiment mauvais, mais on a du mal à être passionné. On ne retiendra rien de ce titre sinon que son exécution est soignée. La ballade "How Does It Feel" n’est pas aussi belle qu’un "I’ll Be Over You" mais elle a le mérite d’offrir un moment calme et mélancolique. Quand à "Holyanna", c’est un morceau dont la présence détonne avec le reste, un titre enjoué, folk, bien exécuté avec une certaine influence « Beatlesienne » (et qui n’a pas vraiment sa place) sur cet album.


Enfin, même s’il n’y a pas de hits comme "Hold the Line" ou "Africa", c’est un des plus beaux albums que le groupe ait concocté tant pour la production que par les titres qui le composent : du pur rock mélodique ! Son seul défaut, peut-être, est d’avoir été le successeur du légendaire Toto IV


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6