2675

CHRONIQUE PAR ...

21
Wineyard
Cette chronique a été mise en ligne le 03 novembre 2008
Sa note : 13/20

LINE UP

-Gard (Sverre Stokland)
(chant+guitare)

-Rinn (Geir Kildahl)
(guitare)

-Grimd (Thomas Arnesen)
(basse)

-Sarke (Thomas Berglie)
(batterie)

+

-Hildr (Hilde Nymoen)
(textes)

TRACKLIST

1)Der Kulden Rår
2)Kor
3)Hundre År Gammal
4)Troløs
5)Forrykt
6)Rekviem
7)Villfaren
8)Sann Ditt Svik
9)Mester Og Trell
10)Straff
11)Bønn

DISCOGRAPHIE


Khold - Hundre Ar Gammal
(2008) - rock black metal Black rock froid - Label : Tabu Records




Hundre År Gammal marque l'arrivée du cinquième album de Khold depuis leurs débuts en 2000, mais certainement pas celle d'un genre nouveau pour leur style. Le groupe d'Oslo a été, est, et demeurera monolithique, ancré dans son créneau black rock haineux et anorexique dans la veine du Now Diabolical de Satyricon en moins fouillé, mais c'est probablement voulu...C'est même carrément désiré comme marque de fabrique



Certes Khold n'a que quatre membres, mais ils ont un nègre : Hildr, douce et tendre (on aurait presque pu y mettre un smiley là...) de Gard, écrit tous leurs textes depuis longtemps, et dans la langue maternelle, s'il-vous-plaît. Et cela ne peut que plaire tellement le norvégien sied parfaitement au propos musical du Combo en apportant ce petit plus de froideur par ses prononciations particulières qui ont porté tant de groupes de black. C'est le complément idéal au growl raclé de Gard qui, bien que trop en avant sur les guitares, est diablement empli de fiel.

Et le propos, justement, est assez facile à décrire. Rythme mid-tempo pour accentuer la lourdeur de la basse et permettre à Gard d'avoir le temps de bien articuler et rouler les "r", riffs guère plus rapides et sans aucune fioriture, le tout emballé dans un dépouillement spartiate et froid. Rien ne dépasse, Hundre År Gammal est un bloc (très) compact qui ne tolère pas la fantaisie, si ce ne sont quelques passages encore plus pesants et ambiants à la Burzum ("Hundre År Gammal", "Rekviem", "Bønn"), passages par ailleurs remarquables qui permettent de ne pas succomber à la linéarité qui émane de l'opus.


Khold est de ces groupes qui ne font pas dans l'exceptionnel ni le nouveau, mais qui maîtrisent ce qu'ils savent faire et savent où ils veulent aller. Leur black rock froid est facile d'accès bien que très vocal au final, mais demande plusieurs écoutes avant le de pénétrer et ressentir l'âme du groupe. A recommander à ceux qui auraient aimé que Now Diabolical soit plus raw et malsain.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7