2550

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 14/20

LINE UP

-David Coverdale
(chant)

-Doug Aldrich
(guitare)

-Reb Beach
(guitare)

-Uriah Duffy
(basse)

-Tommy Aldridge
(batterie)

-Timothy Drury
(claviers)

TRACKLIST

CD n°1 :

1)Bad Boys
2)Slide It In
3)Slow & Easy
4)Love Ain'T No Stranger
5)Judgement Day
6)Is This Love
7)Blues For Mylene 06
8)Snake Dance 06
9)Crying In The Rain
10)Ain'T No Love In The Heart Of The City
11)Fool For Your Loving
12)Here I Go Again
13)Still Of The Night

CD n°2 :

1)Burn - Stormbringer
2)Give Me All Your Love Tonight
3)Walking In The Shadow Of The Blues
4)The Deeper The Love
5)Ready & Willing
6)Don'T Break My Heart Again
7)Take Me With You
8)Ready To Rock
9)If You Want Me
10)All I Want Is You
11)Dog
12)Crying In The Rain

DISCOGRAPHIE


Whitesnake - Live... In The Shadow Of THE Blues
(2006) - hard rock blues - Label : SPV



lors que l'on croyait que David Coverdale allait terminer sa carrière avec des albums solo tranquilles, nombreux sont ceux qui ont du être surpris lorsqu'il a annoncé la reformation de Whitesnake il y a de ça quatre années. Live... In The Shadow Of The Blues succède au DVD Live... In The Still Of The Night sorti cette année. Sur le site officiel, les fans réclamaient un DVD live, un "greatest hits" live et un nouvel album studio, David Coverdale ne fait que répondre à la demande. S'ajoutent à cela quatre nouveaux titres studio ce qui devrait inciter les plus réticents à se procurer ce nouveau live, habile stratégie marketing !

Une ribambelle de hits impressionnante qui résume à elle seule une belle carrière, interprétée par des musiciens bien décidés à faire oublier les très nombreux line-up auxquels ils succèdent, voilà ce que propose ce live. Ce qui peut surprendre à première vue est le décalage entre le mur du son que forme les deux guitaristes (Doug Aldrich et Reb Beach), qui ne manquent pas de panache, et la voix de David Coverdale qui a quand même pas mal perdu après toutes ces années. Du coup, le chant se trouve un peu étouffé par les guitares dans le mix. David Coverdale est maintenant plus à son aise pour chanter sur un album rempli de ballades (Into The Light) que pour hurler sur du gros hard rock, c'est un fait. Mais on finit par s'habituer à sa nouvelle voix, qui conserve une certaine classe (toujours !), bien portée il faut dire par le dynamisme de ce line-up. Et pouvoir se délecter d'autant de hits fait également oublier ce problème. Dommage toutefois qu'on ne puisse pas distinguer davantage ce que joue réellement chaque guitariste chacun de leur côté.

Si les morceaux plus calmes et typés AOR ("Here I Go Again", "Is This Love", "The Deeper The Love") n'ont pas un grand intérêt, pour le reste on survole avec plaisir aussi bien la période bluesy des premiers albums ("Walking In The Shadows Of The Blues", "Don't Break My Heart Again") que celle plus commerciale et orientée hard rock US ("Love Ain't No Stranger", "Slide It In", l'excellent "Judgement Day" tiré du décrié Slip Of The Tongue, l'album avec Steve Vai). Whitesnake fait régulièrement participer la foule pendant les refrains qui s'y prêtent à merveille ("Ain't No Love In The Heart Of The City", "Give Me All Your Love Tonight", "Ready An' Willing"), une reprise bien balancée de "Burn" (sans les ultrasons de Glenn Hughes), entrecoupée avec "Stormbringer", tout cela apparaît comme un excellent moyen de découvrir Whitesnake à travers toutes ses périodes.


Et, cerise sur le gâteau, les quatre inédits à la fin du live ne sont pas mal du tout. "Ready To Rock" ne devrait pas tarder à relancer la polémique comme quoi David Coverdale singe Robert Plant (l'expérience Coverdale/Page a laissé des traces !). "Ready To Rock" et "Dog" sont tout de même bien balancés, rapides et efficaces. Même chose pour "If You Want Me (I'll Come Running)", pas exceptionnel mais rassurant quant à la forme du 'Snake et de Coverdale aussi, car en studio, le chant est nickel ! Seule la ballade "All I Want Is You" ne restera pas dans les annales. En espérant dès lors que tout le potentiel de ces inédits sera confirmé sur le prochain album annoncé pour 2007.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6