2438

CHRONIQUE PAR ...

42
Wotan
Cette chronique a été mise en ligne le 09 septembre 2008
Sa note : 13/20

LINE UP

-Laurent Desvignes
(chant+guitare)

-Sarah Barisèle
(chant)

-Matthieu Scarpa
(chant+guitare)

-Barbara Haigneré
(chant+flûte)

-Gianni Leone
(chant+basse)

-Olivier Fourrier
(batterie)

TRACKLIST

1)Archéia
2)Theocracy
3)Omen
4)Cadence of the Rowers
5)Armadas Conflict
6)Pantheon
7)Paths of Dementia
8)Phthonèros Daìmon
9)Samsâra

DISCOGRAPHIE

Sumphokeras (2006)

Amphitryon - Sumphokeras
(2006) - death metal doom metal mystique - Label : Thundering Records



Et voilà la preuve que prendre son temps pour se forger un son et acquérir une certaine personnalité musicale paye, alors que bon nombre de groupes sortent leur premier album bien trop tôt. Dix ans après la formation du groupe, Amphitryon, une bande de jeunes musiciens de Boulogne-sur-Mer, sort son premier album, n’ayant produit qu’une demo avant. Le temps passé à travailler permet au groupe de sortir un album personnel, et rares sont les jeunes groupes actuels pouvant en dire autant.

Personnel, certes, mais ce n’est pas pour autant que le groupe ne possède aucune influence. Septic Flesh, My Dying Bride, Therion ainsi que le rock progressif font partie de la culture musicale de ces jeunes gens. Concept-album se basant sur un roman écrit par le guitariste Matthieu Scarpa, Sumphokeras est une plongée dans la Grèce ancienne, ou tout du moins, une vision mystique et mystérieuse que l’on pourrait avoir de ce cœur névralgique de la période Antique. Et ces adjectifs sont adaptés à la musique d’Amphitryon: le groupe pose les ambiances à grand renfort de chœurs symphoniques. Au contraire de nombre de groupes symphoniques, ces chœurs ne sont ni guerriers, épiques ou même rageurs. Teintés de mysticisme religieux, ils évoquent des chants grégoriens. L’ambiance antique aidant, il est alors facile de se persuader d'écouter un enregistrement d’une cérémonie des Mystères d’Éleusis, ou encore la musique rituelle jouée lorsque que la Pythie de Delphes annonçait ses oracles.

En effet, l’ambiance symphonique ne peut être que sombre, évoquant plus l’occulte, l'ésotérisme que le purement religieux, vu le fond sur lequel repose l’utilisation récurrente des chœurs. D’une part le cachet metal de l’album est assuré par du death-doom metal, et le chant death de Laurent Desvignes. Bien que manquant d’un peu de puissance, son growl sied parfaitement avec l’ambiance, arrivant même à se faire effrayant comme sur "Omen", grâce à sa profondeur. Le death-doom n’a, en revanche, pas de personnalité propre et au final, diminue l’attrait de cet album. Les riffs, au tempo lent et avec une énorme distortion, sont banals et peu recherchés. Il en est de même pour le jeu de batterie. Seul le titre "Path of Dementia" bénéficie de lignes de guitares intéressantes. Cette chanson se transforme peu à peu en un titre au relent tribal, avec l’apport des percussions dans la dernière partie du titre.

C’est justement lorsque le groupe décide d’enrichir ses chansons qu’il est le plus intéressant. L’ajout d’orchestration sur "Pantheon" et "Phthonèros Daìmon", que ce soit des percussions martiales ou quelques arpèges de guitare acoustique, donne un rendu excellent, et deux compositions qui sortent du lot par leurs richesses. Ce qui permet un peu de casser la monotonie du disque, car toutes les autres compositions sont trop pauvres, juste des chœurs et ce doom-death basique. Il faut ajouter à cela une production qui n’est pas à la hauteur des ambitions de Sumphokeras. Sa froideur ne gêne pas, mais son manque de puissance dessert sérieusement l’album, qui manque de la grandeur qui pourrait lui seoir.


Baignant dans une ambiance mystique sombre, évocateur de cérémonies occultes antiques, Sumphokeras est un album ambitieux, rempli de bonnes idées qui lui confèrent une personnalité, mais quelques défauts viennent entacher ce tableau. Il n’en reste pas moins qu’il vaut le détour pour l’amateur curieux, et annonce de fort belles choses pour la suite de la carrière d’Amphitryon.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6