2145

CHRONIQUE PAR ...

42
Wotan
Cette chronique a été mise en ligne le 11 mai 2008
Sa note : 11/20

LINE UP

-Arkadius Antonik
(guitare+chant)

-Tim Siebrecht
(guitare+chant)

-Marcus Riewaldt
(basse)

-Lars Wehner
(batterie)

TRACKLIST

CD:

1)Heresy
2)Sheltering Dreams
3)A Menhirs Clay
4)An Dùdlachd
5)Morrigan
6)Lays From Afar
7)The Arcane Spell
8)Wartunes
9)Rise of Taliesin
10)Intro
11)Darkane Times
12)Still the Pipes Are Calling
13)Signs For the Fallen
14)A Vision’s Demise
15)Reap the Storm
16)Dead Man’s Reel
17)Highland Hill

DVD:

Live at Wacken 2007:

1)Darkane Times
2)Gates of Nevermore
3)Forth-Clyde
4)Pendragon’s Fall
5)The One Piece Puzzle
6)Dead Man’s Reel
7)The IXth Legion
8)Wartunes

Concert acoustique:

1)The One Piece Puzzle
2)When Eternity Echoes
3)Rise of Taliesin
4)Whiskey in the Jar
5)Medley: Dinas Emrys - Peregrin - Serenade to a Dream - Fall of Tara
6)Wish You Were Here
7)The Ember Deid (Part II)
8)A Vision’s Demise
9)A Runic Rhyme
10)An Dùdlachd
11)Johnny B.

Bonus:

1)Interviews at Wacken with Friends and Fans
2)The IXth Legion videoclip
3)Forth-Clyde videoclip

DISCOGRAPHIE


Suidakra - 13 Years of Celtic Wartunes (CD+DVD)
(2008) - death metal folk - Label : Wacken Records



Pour fêter les quatorze ans depuis sa création, Suidakra décida de sortir un best-of, en lieu et place de son sempiternel album annuel (prolifique, le groupe a sorti 8 albums entre 1997 et 2006). Dans un packaging plutôt joli, cette box CD/DVD permet aux fans et au groupe de faire un point sur leur carrière et aussi de refaire en l’espace d’une grosse heure leur parcours musical. Comme tout best-of, objet souvent sympathique mais à la durée de vie limitée, il est raisonnable de se demander à quel public il est destiné ?

Si vous ne connaissez pas ce groupe de nom, malgré sa carrière plutôt longue, c’est normal. Suidakra n’a vraiment décollé qu’en Allemagne, son pays d’origine. En dehors des terres germaniques, il reste un groupe de seconde, voire troisième division. La faute à une musique qui manque de personnalité, et peut-être aussi à une mauvaise promotion. Les 17 titres composant le CD sont dans leur ordre chronologique de sortie, une initiative intéressante puisqu’elle permet de suivre l'évolution de la musique du groupe. Évolution bien mineure en réalité, Suidakra n’ayant que peu dévié de ce qui fait son créneau: le death/thrash/heavy mâtiné de sonorités celtiques. Un mélange sympathique mais le manque cruel de personnalité du groupe et les compositions trop plates rangent chacune des chansons dans la catégorie Bof bof. Solos manquant d’inspirations, riffs mille fois entendus, rythmique basique, mélodies folkloriques peu enlevées, n’en jetez plus, la coupe est pleine. Pour autant, on écoutera ou réécoutera avec un certain plaisir les titres "The Arcane Spell" ou "Wartunes", qui ne sont pas transcendants, mais possèdent un certain charme épique.

A partir de "Signs for the Fallen", tiré de l’album du même nom sorti en 2003, la première et seule réelle évolution de Suidakra se fait entendre: finis les solos heavy et les riffs thrash, le groupe se tourne vers le death mélodique à la suédoise. Finies les sonorités folkloriques aussi, en conséquence, exception faite des deux derniers titres. Et le manque de personnalité flagrant du groupe se ressent encore plus: chaque titre de cette époque pourrait très bien avoir été composé par In Flames durant leurs débuts. Et une autre constante chez Suidakra apparaît: le manque de puissance et de justesse du chant clair, qui est le plus gros point noir pour apprécier le groupe. Le duo chant clair/chant death était original lors des premiers pas de Suidakra, mais ne l’est plus maintenant et le moindre faux pas d’un des chanteurs pardonne peu. À noter que l'intégralité des titres fut remixée, et que les quatre premiers furent réenregistrés pour l’occasion. La qualité sonore que l’on pourrait en attendre n’est pas au rendez-vous. Ne possédant pas les originaux, impossible pour moi de comparer. Ce que je peux dire en revanche est que la production est de qualité variable, avec un son brouillon sur les premiers titres, et que seuls les titres de milieu et de fin de carrière (et encore pas tous, "Reap the Storm" et "Dead Man’s Reel" ont un son étouffé) bénéficient d’un son correct.

Le DVD est composé de deux parties: un enregistrement de la performance du groupe lors du Wacken Festival 2007 et un concert acoustique lors d’un festival en Allemagne en 2006, plus quelques bonus. La performance acoustique est la partie la plus intéressante de ce boxset. En revanche, elle est très ennuyeuse à regarder: enregistrée avec deux cameras fixes uniquement, les plans ne changent jamais et voir trois bonshommes assis sur des tabourets n’a rien de palpitant. Les chansons se découvrent sous un autre jour: les mélodies folkloriques sont mises plus en avant, et prennent une tournure plus festive ou mélancolique, selon le titre. La reprise "Whiskey in the Jar" rentre parfaitement dans l’esprit du show, au contraire de "Wish You Were Here" qui est un massacre: le chant ne suit absolument pas et le groupe ne parvient pas à rendre correctement la légèreté de la chanson originelle. Quand au show du Wacken, c’est une performance correcte à laquelle nous assistons. Le son est de qualité honnête, bien que le niveau d’overdubs soit variable (le public est sur-mixé durant le premier titre pour ne plus être entendu après). L’image est en revanche mauvaise, de basse résolution et entrelacée; il vaut mieux regarder le show dans une fenêtre réduite. Possible que ce ne soit qu’un dispositif anti-piratage qui ne soit pas présent sur le produit fini.


Les fans mordus seront plus intéressés par le DVD, et surtout par le show acoustique, qui présente les mêmes chansons dans un angle de vue différent. Cependant, devant la monotonie du visuel, le choix le plus judicieux aurait été de mettre ce concert sur un CD. Intéressant pour qui veut découvrir le groupe, ce best-of a le mérite d’être un parfait résumé de la carrière de Suidakra. Par conséquent, il est aussi le témoignage de l'incapacité du groupe à prendre de l’ampleur et à se sortir du carcan dans lequel ils sont enfermés: un groupe sur le bord de la route, et qui risque de le rester longtemps.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6