2142

CHRONIQUE PAR ...

13
Dupinguez
Cette chronique a été mise en ligne le 11 mai 2008
Sa note : 12/20

LINE UP

-Johnny Gioeli
(chant)

-Axel Rudi Pell
(guitare)

-Ferdy Doernberg
(claviers)

-Volker Krawzak
(basse)

-Mike Terrana
(batterie)

TRACKLIST

1)Fly to the Moon
2)Strong As a Rock
3)The Masquerade Ball / Casbah
4)Drumsolo
5)Tear Down the Walls
6)Mystica
7)Rock the Nation
8)The Temple of the King
9)Fool Fool
10)Call Her Princess

DISCOGRAPHIE


Axel Rudi Pell - Live Over Europe
(2008) - heavy metal - Label : SPV Steamhammer



Alors en pleine tournée de promotion pour l'album Mystica, Axel Rudi Pell et ses acolytes choisissent l'édition 2007 comme cadre pour l'enregistrement d'un DVD live, agrémenté de son lot de bonus comme de bien entendu. Cependant, le fan serait bien avisé de se renseigner avant de se jeter corps et âme sur ce produit, car certains choix effectués lors de sa conception sont plutôt discutables, même si l'on sait d'ores et déjà qu'il sera difficile de passer un mauvais moment connaissant les prestations du combo.

Car si l'on jette un premier coup d'oeil à la durée du show principal, on se rend que 75 minutes, ce n'est pas la durée du concert auquel on a assisté lors du passage de la formation à Paris alors. Et oui, qui dit festival, ne dit pas forcément tête d'affiche... Du coup, c'est à un set revu et corrigé (amputé de sa partie acoustique notamment) que l'on a droit pour ce Live Over Europe. Autre problème : même si le public est relativement chaud, ce n'est pas vraiment le parterre de fans que l'on peut trouver en salle, et la connaissance des titres s'en ressent. Pourtant, il faut rendre hommage à Johnny Gioeli qui, même s'il a légèrement abusé de la gonflette, fait un travail de frontman tout à fait remarquable et donne tellement qu'il rend le show distrayant par sa seule présence. Et ce ne serait rien si l'homme n'était pas également un chanteur d'exception, il vous suffira d'entendre sa prestation au début de "The Masquerade Ball" pour être fixé.

Les autres membres de la formation ne sont pour autant pas en reste, notamment le mercenaire Mike Terrana qui se fend de nombreuses acrobaties avec les baguettes au milieu des titres. L'homme se fend même d'un petit solo de batterie que l'on pourrait considérer sans trop se faire violence de discutable, notamment compte tenu de la longueur de la setlist. Un titre de plus aurait sans doute été un choix autrement plus éclairé. Mais le spectacle est tout de même assuré : Axel Rudi Pell fait son grand prince réservé sur son côté de la scène, les charnus bassiste et claviériste bougent également plutôt bien... Les classiques y passent : "Strong As a Rock", "Tear Down the Walls", ainsi que la chanson titre du dernier opus en date entre autres. Le concert se conclut de manière magistrale par un "Fool Fool" qui voit Ferdy Doernberg s'emparer de son instrument pour aller rejoindre Axel pour se fendre d'un petit duel de soli, suivit du "Call Her Princess" final. Le son est bon, l'image est bonne, bref, difficile de s'ennuyer.

Mais bon, vous vous en doutez, reste tout de même un léger arrière-goût un peu amer à la vue de cette setlist réduite qui ressemble de très très loin à un petit gâchis aux yeux du fan qui aurait très certainement fait un autre choix quant à l'immortalisation d'une des prestations d'Axel Rudi Pell. Le second DVD est peut-être là pour tenter de nous faire oublier cette semi-déception. Car comme son nom ne l'indique pas (Official Bootleg DVD), c'est bien à des vidéos filmées de manière professionnelle que nous avons droit. En effet, ce sont 18 titres tirés de prestations festivalières qui emplissent cette seconde galette, avec notamment des morceaux choisis du Sweden Rock, du Bang Your Head, ou encore du Wacken. Tout cela est bien évidemment dispensable, puisqu'on a droit à beaucoup de redites mais il serait malvenu de se plaindre vu que c'était sans doute ça ou rien. On justifiera tout de même l'appellation bootleg par une qualité visuelle et sonore moindre.


Reste que ce DVD laisse un léger goût d'inachevé, et la quantité de titres bonus ne nous fait pas oublier le fait que l'on assiste à un extrait d'un vrai concert d'Axel Rudi Pell avec ce Live Over Europe. Mais la prestation reste de qualité et ravira l'amateur n'ayant pu se déplacer en salle. Ça ira en attendant mieux, en somme.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4