2122

CHRONIQUE PAR ...

56
Dexxie
Cette chronique a été mise en ligne le 06 mai 2008
Sa note : 14/20

LINE UP

-Cyril Peglion
(chant+guitare)

-Baptiste Combes
(guitare)

-Guillaume Rossard
(basse)

-Yoann Billault
(batterie)


TRACKLIST

1)Immortel
2)Elle dort...
3)Carpe Diem
4)My Last Written Words

DISCOGRAPHIE


Arcania - Arcania '2005



Arcania est un jeune groupe originaire d'Angers, et après avoir sorti deux démos et un live, c'est pour notre plus grand bonheur que ces jeunes hommes sortent en 2005 un 4-titres éponyme. Alors officiellement c'est un maxi, mais ne faut-il pas privilégier la qualité à la quantité ? Mieux vaut donc une poignée de bonnes chansons et rien d'autre, que quelques bons titres et 5 morceaux inutiles, ce qu'Arcania nous fait bien comprendre, à travers un total d'environ 30 minutes.

On commence par du rentre-dedans avec le titre "Immortel". Très peu de détours, quelques riffs bien ficelés, de bons jeux de voix, un solo de gratte efficace, bref, une excellente introduction. Le groupe semble manier les mélodies avec habileté . Premier coup de coeur. Le solo de guitare rappelera aux connaisseurs certains passages de "Voice of the Soul", le grand morceau instrumental du groupe Death. On enchaîne sur le morceau "Elle dort", lui aussi assez brutal, avec toutefois un gros break instrumental plutôt calme en plein milieu de la piste, break dans lequel on entend quelques solos de guitare vraiment sympathiques alliés à une basse qui sert à quelque chose !

Le groupe va à l'essentiel, et enchaîne les bons passages sans mettre trop de dentelle là-dedans. On dit souvent du quatuor qu'ils jouent du « thrash old school », mais c'est quand même plutôt soigné et la production est ici plus que correcte. En fait, des éléments sont empruntés au thrash, mais aussi au death et au heavy. Notons aussi que le chant est majoritairement français, langue certes très mignonne si vous voulez, mais pas facile à faire sonner dans ce genre de musique. Mission pourtant accomplie par Arcania. On aura quand même droit à un morceau chanté en anglais dans la piste "My Last Written Words".

Mais tout ceci n'est presque rien comparé au titre suivant, "Carpe Diem", un véritable chef d'œuvre. Des riffs moins agressifs, plus soignés, quelques passages en guitare clean, des percussions sympathiques, c'est plus raffiné que le début du disque ! Ce morceau très progressif dans sa structure dure environ dix minutes et est très agréable à écouter. Les prestations des guitaristes sonnent bien et les jeux de cymbales soutiennent tout ça correctement. Notons également la présence de chœurs jouant sur les divers types de voix du chanteur, qui il faut le dire, se débrouille pas mal du tout.


J'affirme haut et fort que cette galette est à Arcania ce que Kill'em All est à Metallica, ce que Orchid est à Opeth, ce que Scream Bloody Gore est à Death, ce que Black Sabbath est à... Black Sabbath. Il est en tout cas certain que si tous les groupes composés de bonhommes de moins de 20 ans sortaient des albums de cette qualité, la scène Metal française serait incroyablement riche.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3