2116

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 13/20

LINE UP

-Danny Martinez
(chant+guitare)

-Brian Mesa
(guitare+chant)

-Joe Marone
(basse)

-Rob Marone
(batterie)

TRACKLIST

1)Welcome To My Life
2)End Of The Line
3)Undone
4)Broken
5)The Other Side
6)Mercy Pays The Debt
7)All In All
8)Generation
9)I Want It All
10)Alex
11)Everyday
12)Somewhere We Belong

DISCOGRAPHIE


Relapsed - Into A Former State
(2006) - hard rock - Label : MTM Music



Ah, voilà un groupe de hardcore "in your face", rien qu'en regardant la pochette, on s'imagine de suite que les gars ne sont pas là pour plaisanter, ça va bastonner sévère, jump jump motherfuckers ! Distribué par MTM, une filiale de SPV, Relapsed n'est en fait pas un groupe de hardcore, les apparences sont trompeuses ! On se situe même à l'opposé du hardcore puisque Relapsed pratique un hard mélodique, un mélange réussi entre un chant proche du rock mélodique et des guitares heavy, c'est même étonnant qu'ils ne soient pas signés sur Frontiers. De plus, le groupe n'en est pas à son premier essai puisque leur premier album, Relapse Of Reason, est sorti en 1995. A l'époque, le groupe s'appelait Caught In The Act mais ils ont été obligé de changer de nom à cause d'un Boys Band qui portait le même nom.

Si l'ensemble de l'album est très accrocheur, on pourra juste regretter que les titres se ressemblent tous un peu, des mid-tempos dont on fait assez vite le tour. Dommage car Relapsed a largement le potentiel de faire mieux encore. La reprise de Queen ("I Want It All") le prouve, la version n'apporte peut-être pas grand chose par rapport à l'original mais le groupe semble très à l'aise dessus et retranscrit les choeurs sans problème. La seule différence provient du pont, joué à la guitare en lieu et place des claviers "années 80" de Queen. La séquence solo est plus heavy également.

Quand Relapsed accélère le tempo, cela donne lieu à un excellent titre ("End Of The Line"), bourré d'harmonies heavy en tout genre et accompagné d'un chant à mille lieux des clichés speed mélodique ou du heavy Priestien. Vraiment dommage qu'on ne retrouve pas d'autres titres de ce calibre sur l'album. Une autre preuve du potentiel de Relapsed se trouve sur Alex, une superbe intro instrumentale qui permet d'introduire la ballade "Everyday", avec des harmonies et des arpèges bien à eux.

Encore une fois, il est regrettable que l'album ne recèle pas davantage de ce genre de pépites. On se contentera de ces mid-tempos, souvent accrocheurs il faut le dire ("Welcome To My Life", "Undone"). Relapsed pourrait être plus ambitieux dans son propos car les musiciens en ont les moyens, c'est évident ! Into A Former State reste une bonne surprise, la qualité est bien là. Et peut-être même que les albums précédents sont encore meilleurs, qui sait ?




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2