2091

CHRONIQUE PAR ...

10
Beren
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 15/20

LINE UP

-Till Lindemann
(chant)

-Richard Z. Kruspe-Bernstein
(guitare)

-Christian Lorenz
(claviers)

-Christoph "Doom" Schneider
(batterie)

-Oliver Riedel
(basse)

-Paul Landers
(guitare)

TRACKLIST

1)Spiel mit mir
2)Bestrafe mich
3)Weisses Fleisch
4)Sehnsucht
5)Asche zu Asche
6)Wilder Wein
7)Klavier
8)Heirate mich
9)Du riechst so gut
10)Du hast
11)Engel
12)Rammstein
13)Laichzeit
14)Wollt ihr das Bett in Flammen sehen?
15)Seemann

DISCOGRAPHIE


Rammstein - Live Aus Berlin (DVD)
(1999) - indus - Label : Motor Music



Rammstein, c'est le gros missile de ce début d'année: partis pour une tournée européenne qui affiche très souvent déjà complet, ils constituent à ce titre un des prétendants au spectacle le plus détonant de l'année. Je suis donc parti à la recherche du Live Aus Berlin de ces chers Allemands, seul témoignage live officiel, à ce jour, du groupe (un DVD de la tournée Reise Reise est néanmoins prévu cette année, ainsi qu'un nouvel album, très rapidement). Datant de 1999, il s'aligne encore très facilement face à la concurrence actuelle, du moins techniquement. L'image est excellente, quoique parfois un peu granuleuse, mais ce côté brut sied particulièrement bien au spectacle proposé.

Car il s'agit bien ici d'un véritable spectacle! Les Allemands sont réputés pour leurs shows dantesques, à la mécanique bien huilée et ils ne faillissent pas à leur réputation sulfureuse. Et pourtant, il faut signaler pour les fans tardifs que ce DVD regroupe les titres des deux premiers albums, à savoir "Herzeleid" et "Sehnsucht". La setlist passe ici donc en revue des morceaux plus rigides, carrés et martiaux que sur les deux albums suivants (le sublime et toujours inégalé Mutter, puis l'étonnant Reise Reise) où l'orchestration et les claviers seront bien plus présents. N'empêche: c'est une véritable déferlante de tubes que l'on prend tranquillement sur le coin de la face. De plus, les six rigolos en font des tonnes sur scène: vêtus d'habits en argent, de lentilles "vampiriques", de costumes rappelant l'imagerie SM (particulièrement Oliver Riedel, le bassiste), pyrotechnie à gogo (le show est à ce titre monstrueux de précision)...Till Lindemann, imposant, bluffant, est totalement dans la peau du personnage qu'il joue sur scène: se fouettant sur "Bestrafe mich" (énorme tube!), ensanglanté (de faux sang bien sûr), halluciné, il est assurément LE point fort du groupe en concert, prônant une attitude totalement inverse de celle qu'il peut avoir hors de la scène. Edifiant...

Niveau setlist donc, on a le droit aux traditionnels "Bestrafe Mich", "Herzeleid", au génial "Du Riechst So Gut", en passant par le single imparable qu'est "Du hast", revenant aux origines du groupes avec "Rammstein". Bref, puisqu'il n'y a à cette époque que deux albums dans les bacs, ce DVD est donc un gigantesque best-of des familles. Rammstein se permet même de caser quelques morceaux bien plus calmes, comme le magnifique "Klavier" (qui préfigure déjà "Sonne", avec son refrain entêtant), l'étrange et expérimental "Wilder Wein" et en guise de final réussi, "Seemann", désormais classique du groupe, où Flake Lorenz, le claviériste fou (déjà à l'origine d'une danse complètement décalée sur scène un peu avant) se ballade sur la foule en bateau gonflable, avant de revenir sur scène. Chapeau bas.

Pour le show magistral (bien qu'aujourd'hui, les Allemands soient plus rôdés et éclatants) qu'il propose, ce DVD mérite tous les égards. Maintenant, il n'est pas dénué de défauts: si d'un point de vue technique, il est quasi-irréprochable (son et image en totale harmonie), ce DVD souffre du poids des années en ce qui concerne les bonus proposés. Une interview intéressante, mais assez courte, qui nous en apprend un peu plus sur les goûts et couleurs du groupe, sur sa formation..., un clip caché ("Stripped", la reprise de Depeche Mode: clip très controversé, qui a fait que les Allemands aient pu être taxés de nazis, alors que c'est justement ce qu'ils dénonçaient au cours de ce clip, à prendre -bien entendu- au second, voire troisième degré!) et puis s'en vont... Faiblard, tout de même, mais conforme aux standards du support de l'époque.


Ce DVD constitue néanmoins une parfaite introduction à l'expérience "Rammstein" en live. A acheter sans arrière-pensée si vous êtes fans, comme pour les puristes!


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3