2083

CHRONIQUE PAR ...

7
Count D
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 9/20

LINE UP

-Meltear
(guitare+chant+batterie+claviers)

-Olskayl
(basse)

TRACKLIST

1)First Vision
2)Nnourcsum's March
3)Nnourcsum's Carnival
4)Crimson Marsh
5)Crystal Tear of Melancholy

DISCOGRAPHIE


Usthen - To Usthenjøkull (démo)
(2006) - black metal - Label : Autoproduction





Anciennement Pessimistic, ce combo parisien, resté dans l’ombre jusqu’alors, se transforme en Usthen, qui –selon ses propres termes- a pour objectif de rassembler des compositions autoproduites et de les marier à des images et une histoire sous forme de nouvelles. Suite à deux premières démos, To Usthenjøkull rassemble cinq titres de black métal minimaliste composés entre 2002 et 2004. La simplicité assez remarquable des riffs et des rythmiques donne tout de suite le ton. Dans un mid tempo parfois ennuyeux, Usthen entend développer des textes aboutis. Mais il est difficile de s’y attarder si sur le plan musical il y a encore de gros efforts à faire... A part un passage de chant délirant en plein milieu de "Crimson March", le tout est un ensemble de riffs ultra basiques et ma foi peu expressifs, ne réussissant que peu à développer une ambiance ou une teinte cohérente d’un titre à l’autre.

Malgré les efforts, la production manque complètement de puissance et les guitares timides se perdent derrière le chant caillouteux, qui lui-même dégage peu de force et de conviction. Parfois, des essais de sons plus cosmiques viennent se perdre ici et là de façon incongrue, sans réel effet. Heureusement que le dernier titre "Crystal Tear Of Melancholy" relève considérablement le niveau avec une construction bien pensée, des passages rapides et surtout une atmosphère à la Nehemah que l’on ne retrouve pas ailleurs. Pas assez convaincant dans l’ensemble. Courage !




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3