2074

CHRONIQUE PAR ...

7
Count D
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 13/20

LINE UP

-Paul Ouellette
(chant+basse)

-Jerry Mortellaro
(guitare)

-Kelly McLauchlin
(guitare)

-Aantar Lee Coates
(batterie)

TRACKLIST

1)The Calling Of Sin
2)Soul Disment
3)Eyes Of Lost
4)Decimated
5)Cross Contamination
6)Denuciation "The Cursed"
7)Entrenched Warfare
8)Torn Apart
9)Under Existence
10)Torrential Reign
11)The Apparition

DISCOGRAPHIE


Unholy Ghost - Torrential Reign
(2004) - death metal - Label : Century Media



Unholy Ghost nous vient de bien loin, de Floride, Tampa plus précisément. Un premier album pour une nouvelle formation réunissant des ex membres de Diabolic et Pessimist. S’adoptant un death Metal violent et sombre, parfois teinté de mélodies black, Torrential Reign représente une œuvre assez intéressante, sans évidemment apporter une nouvelle pierre constructive à l’édifice du style… Ce n’est d’ailleurs pas la préoccupation du groupe, enchaînant sans concession onze titres racés, d’une rapidité soutenue de la première note à la dernière. Century Media possède maintenant de quoi envahir la planète death (Chaosbreed, Divine Empire…).

Pour les présentations, nous retrouvons ici Paul Ouellette, Jerry Mortellaro et le batteur Aantar Lee de Diabolic, et Kelly McLauchlin de Pessimist… Que du beau monde déjà expérimenté de la chose et de la scène. Bien sûr donc la musique de Unholy Ghost n’est pas si étrangère à celle de Diabolic. Les fans de ce dernier et de mélodies violentes et efficaces trouveront ici un bon disque à se mettre sous la dent. Mais un profane du genre ne fera pas vraiment la différence entre ce Torrential Reign et un autre produit emprunté au même courrant. Unholy Ghost offre tout de même de quoi se faire plaisir, avec des titres finis, construits sur des rythmiques démoniaques autant que rapides. Les deux guitares de Jerry et Kelly se complètent très bien, privilégiant pour une ambiance noire totale des solos tordus et mélodiques, portant l’âme de Unholy Ghost, dans une exécution professionnelle. "Under Existence", "Decimated" et "Denunciation - The Cursed", même s’ils ne sont pas les seuls, proposent des solos vraiment inspirés, loin des branlettes incompréhensibles du dernier Deicide…

La première écoute du disque nous amène sur un "The Calling Of Sin" extrême, peut-être avec le recul plus dark que les autres. Un relent de Dissection me titille les oreilles à chaque écoute de ce titre. Ce n’est pas pour déplaire… Même si certains thèmes sur cet album finissent par se ressembler Unholy Ghost sait s’y prendre, et ne laisse aucun espace de respiration dans sa construction musicale. L’enchaînement des riffs est néanmoins très efficace, comme dans "Denunciation - The Cursed" où plans thrash et death se succèdent de manière très correcte. Point d’orgue selon moi pour le titre "Entrenched Warfare", commençant par le son d’un hélicoptère se rapprochant. La suite est très mécanique et dévastatrice. La double pédale de Aantar rappelle le bruit des pales de l’engin; quelques samples de pas militaires agrémentent joyeusement (hum…) les riffs simples et directs. Il n’en faut des fois pas beaucoup pour faire de bons titres. Le chant de Paul Ouelette n’est certes pas une réinvention du chant extrême mais celui-ci sait créer quand il le faut l’ambiance voulue, parfois doublée pour plus de profondeur, oscillant entre un teint grave et sentencieux, et des cris plus hauts perchés. Bref, une belle performance.


Torrential Reign est le point de départ de Unholy Ghost, largement acceptable pour une première offrande. Le son est de plus assez loin des tendances chirurgicales du moment, ce qui est une bonne chose à en juger l’ambiance régnant tout au long des titres. Le brutal death Metal n’est pas prêt d’être mort on le sait, notamment avec des groupes comme celui-ci, qui possèdent un potentiel musical et conceptuel (pochette hantée…) non négligeables. Un fantôme est né…


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6