2007

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 12/20

LINE UP

-Colby Veil
(chant)

-Marc Diamond
(guitare)

-Michael Thomas
(guitare)

-Danny Nordahl
(basse)

-Chad Stewart
(batterie)

TRACKLIST

1)Jailbreak
2)Hell Yeah!
3)Turbosheen
4)Skill of the Kill
5)S.C.E.
6)My Deceit
7)Lights Out
8)Last Cigarette
9)I Lied
10)Spoiled
11)Come Down
12)Cry
13)Suicide (Is Much Too Slow)
14)Richer or Poorer
15)Ice Cream Man

DISCOGRAPHIE

Dopesnake (2007)

Hollywood Roses - Dopesnake
(2007) - hard rock - Label : Abstract





Autrefois tribute-band renommé des Guns 'n' Roses, Hollywood Roses sort son premier album. Avec trois reprises fidèles aux versions originales ("Jailbreak" de Thin Lizzy, "Lights Out" d’UFO et "Ice Cream Man" de Van Halen), Hollywood Roses tire son épingle du jeu surtout grâce à son chanteur, très à l'aise sur tout type de hard rock, que ce soit sur le bourrinage à la Skid Row ("Hell Yeah !", "Turbosheen") ou dans un registre plus heavy, tirant dans les aigus ("Lights Out"). Pas de problème, Colby Veil peut tout chanter, avec une voix grave et expressive, une attitude de hard rocker à mi-chemin entre Scott Weiland du Velvet Revolver et Axl Rose.

Les ballades "Last Cigarette" et "Rich Or Poorer" n'ont par contre pas beaucoup d'intérêt, ça sent vraiment le passage obligé. A côté du hard rock qui cartonne ("I Lied", "Spoiled"), d'autres titres paraissent plus quelconques, la faute à un album un poil long. Hollywood Roses aurait pu être davantage sélectif dans le choix de ses compos car quinze chansons (douze si on exclue les trois reprises), c'est peut être un peu trop. Ca manque de refrains mélodiques et accrocheurs comme celui de "Cry". Sorti de la voix bluffante du chanteur, qui représente à elle seule la moitié de la personnalité du groupe, on fait assez vite le tour de l'album et les guitaristes n'ont pas énormément de bons riffs à proposer. Et ce n'est pas la présence d'invités prestigieux comme Mick Taylor des Stones (si si !), Tracii Guns et Phil Lewis des LA Guns, Gilby Clarke des Guns ou Frankie Wilsey et Fred Carry des excellents Cinderella qui changera grand chose. Alors Hollywood Roses, meilleurs interprètes que compositeurs ? On en viendrait presque à le penser, même si Dopesnake est tout à fait correct, dans la bonne moyenne des sorties actuelles de hard rock, ni plus ni moins.




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4