1920

CHRONIQUE PAR ...

15
Flower King
Cette chronique a été mise en ligne le 14 avril 2008
Sa note : 6/20

LINE UP

-The Overtly Melancholic Lord Strange
(chant+basse)

-Randy Reaper
(guitare)

-Lady Pentagram
(batterie)

TRACKLIST

1)The Lamp of Thoth
2)Sunshine
3)Frost & Fire
4)Blood on Satan's Claw (live)
5)Into the Lair of the Gorgon (live)

DISCOGRAPHIE


The Lamp Of Thoth - Cauldron of Witchery (EP)
(2008) - doom metal - Label : Eyes Like Snow



Salut les Doom Fans ! C’est le Overtly Melancholic Lord Strange qui vous parle, oooooh yeah ! On a un super groupe là, The Lamp Of Thoth, on fait du Occult Doom Metal 70’s avec des super compos et des top riffs que même Tony Iommi nous aurait enviés ! Bon, en fait on n’en sait trop rien, vu qu’il n’a jamais écouté ce qu’on faisait, mais là justement, on a un EP qui sort en Compact Disc ! Cauldron Of Witchery que ça s’appelle, et ça atomise les mammouths ! Rock & roooolllll !

J’ai formé le groupe il y a deux ans avec mes deux super potes, Randy Reaper et Lady Pentagram. On a tellement fait du brainstorming de ouf sur nos pseudonymes de la mort, que ça nous a laissé peu de temps pour réfléchir à nos compos, mais on s’en fout, deux-trois riffs lents et lourds sortis du Doom pour les Nuls, un passage au générateur automatique de textes evil et on te sort n’importe quel EP ! Rock & Roll attitude quoi ! Enfin, niveau technique, on assure quand même: si notre guitariste a suffisamment écouté Black Sabbath pour singer le grand Tony, quelques-uns de mes potes m’ont dit que le jeu de batterie de Lady Pentagram les faisait penser à «un croisement entre Meg White et Moe Tucker». Je ne suis pas sûr d’avoir bien compris la référence mais je pense que c’est flatteur. Quant à moi, j’ai constaté que mes talents de chanteur ne laissaient pas indifférent. Dans le pub du coin l’autre soir j’ai demandé à passer "Sunshine", et si le riff principal n’a suscité que baillements et soupirs, en revanche l’arrivée du chant a fait se dresser les cheveux des piliers de bar, et mes poussées subtiles dans les aigus les ont fait déserter le lieu un par un, submergés sans doute par tant d’émotion et de force occulte.

Que veux-tu mec, c’est ça le kvlt spirit ! Enregistrement cru, attitude je-m’en-foutiste au possible, et même reprise d’un groupe obscur (Frost & Fire de Cirith Ungol) à la sauce doomisante, je ne vois pas ce qu’il vous faut de plus pour que v… non ne vous barrez pas les Doom Fans, on a le truc en plus : on a rajouté des pistes live en bout de course ! C’est qu’on n’est pas des débutants, nous les Lamp Of Thoth : on a déjà fait des festoches avec Reverend Bizarre et Candlemass, la crème de la crème ! Et on vous concentre toute cette énergie avec deux extraits qui montrent enfin ce dont on est capable ! Il y a le furieux "Blood on Satan’s Claw" où je développe toute ma fibre vocale rock&roll avec des ad-libs pas énervants du tout, et par générosité extrême, on a même inclus notre definitive masterpiece, j’ai nommé "Into the Lair of the Gorgon", et son refrain déjà mythique : «into the laaaaair… of the goorgoooooon» déclamé quatre fois sous un riff « menaçant » improvisé sur le moment par Randy, ha ha quel branleur celui-là ! Et on en était tellement fier, de ce refrain interminable, qu’on l’a inclus 3 FOIS dans le morceau, afin de réduire à néant vos esprits de masses impies ! Hahahahaha ! Ha ha… mais où allez-vous ?


Que dire de plus ? Ni fait ni à faire, un foutage de gueule royal qui aligne riffs entendus mille fois, compositions poussives et chant catastrophique. La palme revenant aux titres live, risibles au possible et sertis d’un public qui parle PENDANT les morceaux. Heureusement que le tout ne dure que 20 minutes…


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1