18772

CHRONIQUE PAR ...

106
Belzaran
Cette chronique a été mise en ligne le 18 septembre 2021
Sa note : 15/20

LINE UP

-Juli Baz "Bazooka" Sánchez
(chant)

-Marc "Busi" Busqué Plaza
(guitare)

-Albert Requena Mateu
(guitare) 

-Pla Vinseiro
(basse)

-Javi "Carry" Carrión López
(batterie)

TRACKLIST

1) No Tip for the Kid
2) World Needs Mosh
3) Raptors in the Kitchen
4) It's tough to Cook a Song

DISCOGRAPHIE


Crisix - The Pizza E.P.
(2021) - thrash metal - Label : Listenable Records



J’ai horreur des EPs. Quatre ou cinq titres, c’est trop court. On s’ennuie. Ça fait autant de bien qu’une éjaculation précoce. Pandémie oblige, ce format pullule cette année. Entre la difficulté de produire un album dans ces conditions et l’impossibilité de donner des concerts, il faut bien que les groupes existent. Après nous avoir laissés avec un Against the Odds sympathique et des sessions de reprises thrash, Crisix nous propose son The Pizza EP. C'est parti pour... dix minutes de musique.

Si le précédent album des thrasheux proposait pas mal de thématiques issues de la culture geek, il semble que la COVID les ait orientés vers l’essentiel : la bouffe. Entre les commandes de pizza ("No Tip for the Kid") et la cuisine de musique metal ("It’s Tough to Cook a Song"), on est servi. "Raptors in the Kitchen", qui dure moins d’une minute, leur permettra de mêler leurs thèmes de prédilection. En même temps, le titre et l’artwork de l’EP était assez clair. Dommage qu’ils n’aient pas carrément proposé un packaging en forme de boîte à pizza, pour un vinyle ça aurait été génial comme objet de collection. Enfin, sans surprise, l’absence de concerts est également mise en avant avec le furieux "The World Needs Mosh".
Le thrash à l'ancienne des Espagnols se teintait de mélodies sur leur précédent effort. Rien de bien original en soit. Ici, il prend des accents plus rock’n’roll, certains passages ayant une certaine dose de groove dans les riffs. Les musiciens jouent de façon complètement débridée et leur musique enthousiasme. Il y a un petit côté débile avec ce mélange de délires (outre les paroles en décalage, un extrait d’émission culinaire metal ou la commande de la pizza émaillent les morceaux), de puissance des guitares, de vitesse des tempos et d’agressivité dans le chant. Ce dernier a un côté hargneux et revendicatif, saturé, qui fonctionne très bien avec le style pratiqué. Au final, il y a une véritable évolution musicale sur cet EP. Moins old school, plus punk, voilà qui n’est pas pour me déplaire.


Je retire ce que j’ai dit. Against the Odds était sympa, The Pizza EP est une galette bien plus percutante et enthousiasmante. Il donne sacrément envie d’entendre la prochaine production du groupe. En espérant que Crisix parviendra à maintenir cette tension sur plus de dix minutes. En attendant, bien joué le gars et ne changez rien !



©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2