18755

CHRONIQUE PAR ...

132
Eudus
Cette chronique a été mise en ligne le 31 août 2021
Sa note : 17/20

LINE UP

-Amy Lynn Lee
(chant+piano)

-David Hall Hodges
(chant+claviers)

-Benjamin Robert "Ben" Moody
(guitare+programmation)

Ont participé à l'enregistrement :

-Stephanie Pierce
(chant sur "Lies")

-Bruce Fitzburgh
(chant sur "Lies")

-Suvi Petrajajrvi
(chœurs sur "Field of Innocence")

-Sara Moore
(chœurs sur "Field of Innocence")

-Catherine Harris
(chœurs sur "Field of Innocence")

-Samantha Strong
(chœurs sur "Field of Innocence")

-Will Boyd
(basse sur "Away from Me")

TRACKLIST

1) Origin-intro
2) Whisper
3) Imaginary
4) My Immortal
5) Where Will You Go
6) Field of Innoncence
7) Even in Death
8) Anywhere
9) Lies

10) Away From Me
11) Eternal

DISCOGRAPHIE


Evanescence - Origin



An 2000, trois ans avant un carton planétaire sorti de nulle part, Evanescence, un jeu groupe emmené par deux jeunes gens originaires de l'Arkansas, Ben et Amy, font paraître sur internet un album-démo, nommé Origin. Complétement méconnu du grand public, cette œuvre possède pourtant en son sein l’essence même du groupe, un rock metal obscur et lumineux, mélancolique, parfois gothique d’une beauté inouïe.

Origin fait suite à deux premières démos*, Evanescence - dont est issu le fabuleux "Understanding"(1998) - et Sound Asleep (1999). De prime abord, et si vous lancez dans votre lecteur ces « Origines », rien d’intéressant (pensez-vous) - des démos de trois futurs hits qui atterriront sur Fallen : la sombre "Whisper", le single "Imaginary" et la ballade "My Immortal". L’intérêt est de voir surtout l’évolution du son des Nord-Américains. Non, là où Origin va se révéler savoureux, c’est sur les occurrences suivantes dont vous n’avez sûrement jamais entendu parler. Alors que Fallen est un opus calibré au millimètre près par toute une équipe (groupe, label, producteur etc.), Origin est brut, sincère et étonnant. Ce premier essai regorge de pépites. "Where Will You Go" est envoûtante grâce à la voix pure d’Amy et ses touches d’orgues. "Anywhere" est touchante de simplicité et de mystère. Si ces deux propositions lorgnent sur un rock intimiste, gothique et aérien, "Lies" et "Away From Me" quant à elle se réfèrent à l’univers metal du combo.
La première est le hit d’Origin de part, notamment, son intro mémorable. Quant à la seconde, elle est simplement redoutable d’efficacité. Malgré une production assez faible (on parle d’une démo n’oubliez pas) le soin apporté aux compositions fait mouche, notamment dans l’utilisation du piano, véritable fil conducteur de l’album, même sur les morceaux les plus directs. Côté riff, l’influence de Ben est bien sûr omniprésente et fait office de liant avec Fallen (Ben quittant le groupe par la suite pour fonder We Are the Fallen, malheureusement un échec). Mais contrairement à ce que le groupe proposera par la suite, Evanescence fait tout au long d’Origin des expérimentations, techniques, sonores, se cherche par moment ("Even in Death", en est l’exemple parfait, qui bien que réussi, fait titre témoin). Cela est illustré par "Eternal", titre final complétement wtf qui clôture de la meilleure des manières un album osé, charmant et complément hors du temps.

Origin n’est pas une œuvre que l’on juge pour ses qualités propres, cette première mouture étant bien sûr perfectible, mais sur ce qu’elle dégage, ce qu’elle représente, bien loin du gros rock cliché proposé désormais par Amy Lee. À la fois gothique, mélancolique, néo metal, rock, Origin est tout simplement une œuvre mystique et brillante.



*Toutes les démos pré-Fallen ont été mises en ligne gratuitement sur internet par le groupe lui-même. Les titres sont également en ligne sur le compte YouTube officiel du groupe : plus aucune raison de passer à côté.

** Origin est sorti officiellement et pour la première en version physique en Janvier 2017, dans la box The Ultimate Collection comprenant les quatre albums du groupe en version vinyle ainsi qu’un LP inédit avec les B-Sides du groupe et une nouvelle version d’"Even In Death". La box ayant été éditée en version limitée (2000 exemplaires), si vous voulez mettre la main dessus ça va vous coûter très cher.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1