18746

CHRONIQUE PAR ...

132
Eudus
Cette chronique a été mise en ligne le 17 août 2021
Sa note : 16/20

LINE UP

-Marco Pastorino
(chant)

-Cristiano Filippini
(guitare+claviers+orchestration)

-Michele "Dr.Viossy" Vioni
(guitare)

-Giorgo "JT" Terenziani
(basse)

-Paolo Caridi
(batterie)

Ont participé à l'enregistrement :

-Alessandro Conti
(chant sur 8)

-Luca Zanon
(claviers sur 4, 6 et 10)

-Alberto Sonzogni
(claviers sur 7)

TRACKLIST

1) The Force Within (intro)
2) We Fight for Eternity
3) Far Away
4) Against the Hellfire
5) Always with You
6) Dying for Love
7) Finding Yourself
8) Lightening in the Night
9) Missing You
10) Moonlight  Phantom
11) The Angel and the Faith
12) Ab Angelis Defensa (outro)

DISCOGRAPHIE


(2020) - power metal - Label : Limb Music



2021. Sabaton et Powerwolf dominent de main de maître le power metal, têtes de gondole de leur label respectif et disposant de moyens à faire pâlir la plupart des groupes. Mais c’est l’arbre qui cache la forêt, le genre n’évolue plus et chaque sortie s’accompagne de commentaire moqueur. Mais à force de chercher des nouveautés, votre serviteur est heureux de vous proposer The Force Within, premier effort de Cristiano Filippini’s Flames of Heaven.

Vous l’aurez compris nous avons à faire à un descendant de l’école italienne. Si la ressemblance avec Rhapsody existe, le chant (signé Marco de Temperance, entre autre) est moins aigu, tout en étant un des gros points forts de l’effort ("Always with You") et l'ensemble est moins épique, moins « Donjons et Dragons ». Cependant les bases sont présentes. Du claviers cheap en veux-tu en voilà (cette intro de "Dying for Love"...), les refrains imparables ("Far Away"), les soli endiablés ("Against the Hellfire"), les riffs percutants ("Lightning in the Night") mais surtout les moments de bravoure avec des titres tout de même bien épiques voir tout simplement géniaux. The Force Within se démarque grâce aux morceaux cités plus hauts, tous de bonnes factures, mais également et surtout par son opener et sa conclusion (hors intro et outro).
"We Fight for Eternity" et "The Angel and the Faith" sont deux véritables pépites. La première occurrence est tout ce dont chaque amateur de power italien peut rêver, une œuvre épique (sept minutes), grandiose, au chant habité, à la rythmique endiablée et au refrain imparable. Quant à la seconde, elle œuvre dans un registre plus mid tempo, plus émouvante et conclut parfaitement cette première tentative. Alors on peut regretter la longueur de The Force Within, qui aurait mérité d’être amputé de deux de ses trois ballades ("Finding Yourself" et "Missing You" un peu trop mielleuses - même pour moi, c’est dire) ce qui aurait un peu aéré l’œuvre, qui demande ainsi plusieurs écoutes attentives pour être bien digérée
.

Ce premier essai signé Cristiano Filippini tape juste et fort. Rendant hommage à la tradition du power italien sous une forme modernisée, The Force Within se veut une œuvre technique, émouvante avec des refrains imparables et un chant irréprochable. Il serait fort dommage de passer à côté de ce qui est selon moi la meilleur sortie du style depuis quelques années.






©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1