18527

CHRONIQUE PAR ...

100
Merci foule fête
Cette chronique a été mise en ligne le 07 décembre 2020
Sa note : 12/20

LINE UP

-Brian Johnson
(chant)

-Steven Crawford "Stevie" Young
(chœurs+guitare)

-Clifford "Cliff" Williams
(chœurs+basse)

-Angus McKinnon Young
(guitare)

-Phillip Hugh Norman Witschke "Phil Rudd" Rudzevecuis
(batterie)

TRACKLIST

1) Realize
2) Rejection
3) Shot in the Dark
4) Through the Mists of Time
5) Kick You When You're Down
6) Witch's Spell
7) Demon Fire
8) Wild Reputation
9) No Man's Land
10) Systems Down
11) Money Shot
12) Code Red

DISCOGRAPHIE


AC/DC - Power Up
(2020) - hard rock - Label : Columbia



-Pike, arrête de tchatcher et lance ces fichus dés !
-Ok ok. 12 : « mort » ! Oh purée ! J'ai le regret de t'annoncer que ton ogre a rejoint le paradis des losers, George !
-Tu penses vraiment que ton équipe de pestiférés va réussir à me planter un touchdown ?
-J'ai annoncé que je serai le premier joueur de la Ligue des Acnéiques en Sweat Capuche à gagner avec les Nécrosés de Taggl et j'y arriverai ! Je crois en eux comme je crois au retour d'AC/DC !
-Tu rêves debout. Ça fait quinze ans que les darons sont dans le circuit - à part nous deux, y'a que les vieux du lycée pour s'intéresser encore à eux. Toi qui parlais de losers, ben moi je crois que c'est ce qu'ils sont devenus.
-Je reconnais que Blow up your Video n'est pas le disque du siècle, mais ils vont se refaire. Tu verras.
-Comment tu peux le savoir ?
-Je...
-Ne me dis pas que tu as consulté Douze-et-Demi ?
-Et bien en fait... si.


-Mais t'es malade ? Tu sais très bien qu'elle s'affaiblit à chaque fois qu'elle utilise ses pouvoirs !
-J'étais trop impatient d'entendre le futur album...
-On a encore, genre, dix-mille devoirs à rendre avant la fin de notre scolarité et.. .
-Hum, toi c'est dix tout court, non ?
-Et alors ? Comment on va pouvoir connaître les sujets à l'avance si tu nous la fais clamser avec tes co...
-Shut up, dude ! Parle pas comme ça de ma gonzesse – j'ai aucune envie qu'elle meure, figure-toi ! Et puis comme je savais que t'allais gueuler, je lui ai aussi demandé pour Metallica.
-Accouche !
-Ça va pas te plaire.
-Tu vas parler, par Ktulu !
-Ils vont se mettre au prog. Sans basse.
-Tu mens !
-Pourquoi je ferai ça ? Je te rappelle que moi aussi j'ai acheté The $5.98 E.P.. Dix dollars.
-C'est pas possible... Pas eux, pas déjà, pas après tout ce qu'ils ont fait !
-Pour le prochain AC/DC par contre...
-Vas-y, remonte-moi le moral avant que je me défonce au Malibu.
-Bon en fait il ne faut pas trop s'emballer non plus...
-Hein ? Mais tu viens de me dire que...
-Attends, je commence par les points positifs. D'abord, le son du LP est plus chaleureux que celui du précédent et les chœurs sur les refrains sont dodus et bien dosés, même si ceux du titre d'ouverture font un peu mecs bourrés.

-On entend bien le chanteur ?
-Oui.
-C'est cool. Ce sera toujours Brian Johnson ?
-Oui.
-C'est moins cool.
-T'aurais voulu qu'il soit remplacé par le chanteur de Guns N' Roses ?
-Pfff, t'es pas sérieux, gros.
-Remarque, je me demande si la famille Young ne l'a pas échangé avec celui de Cinderella. Sur le refrain mélodieux de "Through the Mists of Time", la ressemblance est frappante.
Mélodieux » ? Genre à passer sur Radio Poufs ? Ils vont se mettre au glam ?
-Panique pas, ça restera carré, burné, binaire. Et puis bon, ils n'ont jamais sonné comme Dark Angel, non plus.
-Et d'où tu te rappelles les titres, toi ?
-Hum, Douze-et-Demi et moi on est resté pas mal de temps ensemble à... parler. De l'album, bien sûr... De quoi l'écouter une bonne vingtaine de fois.
-Wow, tu dois avoir une sacrée crampe à la langue, toi.
-Oui, là aussi.
-Bon, est-ce que les Kangourous retrouveront la fougue de leurs débuts ?
-En morceau assez rapide, "Demon Fire" décape pas mal avec sa descente de manche scandée par la basse qui trépide. L'intro en mode narratif avec voix caverneuse est un peu plus originale que la moyenne, le tour minute arrive presque à l'horizontale mais bon, c'est pas "Beating Around the Bush", non plus.
-Attends, tu m'inquiètes, là. Tout le reste est... lent ?
-Oui. Enfin, pas lent comme Candlemass, mais ce sera tranquille, tu vois.
-Et les solos ?
-Comme toujours depuis le début des eighties : courts. Angus fait ses petits zigouigouis en conclusion de chaque piste pour redonner un semblant d'énergie, mais ça suffira pas à cacher la misère.
-Tu as d'autres bonnes nouvelles ?

-Il y a un ou deux refrains sympas...
Sympas » ? Ça veut dire quoi ?
-Si je dis « accrocheurs » ou « marquants », ça va se voir que c'est un papa de quarante-cinq balais qui écrit nos dialogues alors qu'on est censé avoir treize ans.
-Pas faux.
-"Shot in the Dark" n'est pas trop mal et surtout "Kick You When You're Down" balance bien avec ses accents country blues. Allez, "Witch's Spell" en poussant un peu et on aura fait le tour.
-Le reste... Fillers ?
-Grave. Surtout la deuxième partie. Tu auras quand même un riff saccadé comme à la belle époque sur "Systems Down" et le dernier morceau a un petit côté rampant et lourd comme un anaconda, pas un gros hein, un anacondinet on va dire, mais c'est toujours ça.
-Et les zicos ? Ils vont assurer ?
-Oui, oui, pas de problème. Quoique...
-Quoi encore ? Le batteur sera encore plus mou que celui d'avant ?
-Ah mais je t'ai pas dit : Rudd va revenir ! Ça va groover, man !
-Quoi ? Mais je croyais qu'il s'était retiré du circuit après s'être castagné avec Malcolm.
-Justement, Malcom...
-Ne me dis pas qu'il va se barrer ? C'est lui la colonne vertébrale du groupe, le principal compositeur. Sans lui, AC/DC n'existe plus !
-Il a bien écrit les compos mais... Il décédera avant de pouvoir les enregistrer. Je suis désolé. Cousin Stevie passera d'intérimaire à titulaire, du coup.
-Oh merde... Je savais qu'il avait des problèmes de santé à cause de la picole, mais trente-cinq piges, ça fait jeune, quand même.

-Sinon je crois que je t'ai tout dit sur ce LP n°17 rassurant, bien produit, dopé par une intensité qui fait plaisir à entendre malgré une allure générale plutôt pépère et le fait qu'il y ait zéro idée originale. Tout ça valide le cliché qu'AC/DC restera toujours AC/DC puisqu'on a envie de taper du pied en secouant la tête. Reste que l'absence totale de prise de risque instaure une routine pas forcément désagréable mais pas excitante non plus – un comble pour des gars dont tous les textes tournent autour de la fornication.
-La baise, tu veux dire ?
-Ben non, justement, je voulais pas le dire.
-Au fait, tu m'as bien dit que ce sera le n°17, cet album ?
-Oui, Power up, qu'il s'appellera.
-Mais on est en 1988 et AC/DC n'a publié que onze galettes grand format - ou dix, on s'y perd avec les sorties australiennes.
-Mais oui, t'as raison ! J'avais pas fait gaffe... Il faut dire que Douze-et-Demi était un peu... troublée quand elle m'en a parlé. J'ai l'impression qu'elle a fait une confusion avec l'âge que je lui ai donné pour avoir le droit de la... Enfin de lui...
-Mais alors de quel futur il vient, ton Power Up, là ?
-Je ne sais pas. En tout cas, il n'a pas l'air très différent de notre présent.




Un commentaire ? Un avis ? C'est ici.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1