185

CHRONIQUE PAR ...

7
Count D
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 11/20

LINE UP

-Justin Sansom
(chant)

-Chris Penuel
(guitare)

-George Edmondson
(batterie+chant)

-Drew Shellnutt
(basse)

-Stuart Ogran
(guitare)

TRACKLIST

1)To Attain Everything
2)From Here I Can See The Shore
3)She's Tugging On My Heartstrings
4)Given A Season Of Sun
5)Goodbye Tomorrow, Hello Dead Letters
6)The Devil Made Him Do It
7)He Said She Said
8)Cursed
9)Even In My Dreams
10)Lovestainedrazorblades

DISCOGRAPHIE


Dead Man In Reno - Dead Man In Reno
(2006) - hardcore - Label : Abstract



Venu directement de Tuscaloosa, Dead Man In Reno propose avec cet album éponyme dix titres de pur hardcore metal. Déjà adepte de la scène dans son grand pays, le groupe a su pondre un album intense, acéré tout autant qu’agressif.

Il s’agit malheureusement d’un énième groupe de la vague hardcore qui sévit actuellement, aux riffs lacérés, au son clair et impulsif (mise à part la basse inaudible…) et aux compositions décousues. Aucune nouveauté, aucun souffle inspiré d’un style mettant à l’épreuve une atmosphère quelconque. Du moins dans l’ensemble, parce qu’un titre comme "Good Bye Tomorrow, Hello Dead Letters" possède un caché assez spécial, oscillant entre tempos blastés et mid tempos, et construit autour d’une ligne mélodique assez discernable.

Il est certain que la qualité des musiciens ne pose vraiment aucun problème sur cet enregistrement. Le chant est assez extrême, poussée à la saturation, avec quelques apparitions claires dans "Cursed", rien d’étonnant pour du hardcore. Les guitares sont sautillantes, limées jusqu’aux cordes, parfois lourdes, en tout cas intenses. Les quelques soli sont quant à eux courts et parfaitement calés. Quelques notes de piano sur "Cursed" sont du meilleur effet et permettent à l’œuvre de respirer, après le complet et très précis "She's Tugging On My Heartstrings". Il y a donc de bonnes choses à écouter sur cette galette, et il est fort à parier que Dead Man In Reno explose sur scène, bien plus que sur disque. En attendant, les fans du style seront ravis. Un de plus.




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4