18352

CHRONIQUE PAR ...

124
Shamash
Cette chronique a été mise en ligne le 23 mai 2020
Sa note : 15/20

LINE UP

-Henkka "Henri" J. Villberg
(chant+guitare)

-Juha "J." Suorsa
(claviers)

TRACKLIST

1) Astro (intro)
2) Is It Us?
3) Enter Extraterrestrial
4) Timecentre
5) Veins (Arcanum ZN.137)

DISCOGRAPHIE


Diablerie - Astro
(1999) - electro metal extreme electro - Label : Autoproduction



En 1999, Diablerie, jeune groupe finlandais fondé deux ans plus tôt, sort sa démo intitulée Astro. Composé de cinq titres, cet enregistrement propose un metal extrême teinté d’electro d’excellente facture. À cette période, quelques formations ont décidé d’apporter un soupçon d’originalité en tentant cette mixture, à l’instar de The Kovenant. Si l’on remonte un peu, les Suisses de Samael avaient déjà réalisé avec brio ce mélange. Il ne faudrait cependant pas imaginer dès lors que Diablerie se contente de répéter ce que ces illustres prédécesseurs ont fait, sans rien apporter de plus.

Musicalement, cette démo a de quoi plaire. Elle allie la puissance de l’electro à la lourdeur du metal dans des compositions habiles et parfaitement maîtrisées. Il est rare de percevoir autant de qualité concernant les primes autoproductions. Pourtant, nos jeunes amis venus du froid délivrent une musique racée, dont l’originalité est loin d’être absente. L’excellente introduction plante d’ailleurs à merveille le décor, éveillant rapidement la curiosité de l’auditeur par les sonorités intéressantes qu’elle expose. Dès les premiers instants, on sent que l’on a affaire ici à de talentueux musiciens. Les compositions qui suivent ne font que confirmer cette première impression. Deux seules personnes sont à créditer pour cette réussite. La tête pensante du projet, H.J. Villberg, qui s’est occupée des guitares et du chant. Quant aux claviers de Juha Suorsa, ils constituent un élément essentiel de l’entité musicale qu’est Diablerie. Ils viennent enrichir une texture musicale pourtant déjà digne d’intérêt.
Henri J. Villberg assure avec ses vocaux variés, mais d’une cohérence irréprochable. Ces derniers sont également l’une des forces du combo, l’homme étant aussi à l’aise dans un registre death que dans un registre plus black, le tout étant auréolé d’une aura malsaine. Il offre également quelques parties de chant clair, qui ne sont pas sans rappeler un certain Arcturus, comme sur "Enter Extraterrestrial". La musique des deux Finlandais évoquera d’ailleurs par certains aspect l’extravagance musicale de Sven, Garm et leurs amis, période La Masquerade infernale. Les chansons s’enchaînent avec une fluidité exemplaire, rien ne venant ternir la qualité générale de ce disque. Le travail de composition se révèle tout bonnement impressionnant, à tel point que ce premier enregistrement pourrait faire pâlir de jalousie de nombreuses formations établies. La production est pour sa part des plus correctes pour ce type d’enregistrement.


Astro est une excellente surprise pour ceux qui l’ont découverte à la fin des années 1990. Elle montre l’immense potentiel que possèdent les jeunes membres de Diablerie, offrant une musique de qualité, originale et vraiment agréable, qui prendra toute son ampleur quelques mois plus tard. Diablerie est un groupe hors normes, comme le prouve cette réalisation inaugurale.



©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7