18024

CHRONIQUE PAR ...

124
Shamash
Cette chronique a été mise en ligne le 25 octobre 2018
Sa note : 17/20

LINE UP

-Dan "Mister Curse" Eyre
(chant)

-Katie "Katheryne, Queen of the Ghosts" Stone
(chant+violon+flute)

-Jon B. "Mr. T.S. Kettleburner" Cumiskey
(chant+guitare+basse)

-Mike "Mr William Wight-Barrow" Midgley
(guitare)

-Ol "Mr. Titus Lungbutter" Jessop
(basse)
 
-Richard "The Gentleman"Blakelock
(claviers+percussions)

-Gareth "Mr. John "The Resurrectionist" Bishop" Hodgson
(batterie+percussions)

TRACKLIST

1) Persistence Is All
2) Precipice Pirouette
3) Tombward Bound
4) Premature Invocation
5) Children of the Night Soil
6) Taken by the Sea
7) Scripturally Transmitted Disease
8) Decomposing Deity Dance Hall

DISCOGRAPHIE


A Forest Of Stars - Grave Mounds and Grave Mistakes
(2018) - black metal black metal psychédélique - Label : Lupus Lounge



Trois ans ont passé depuis que Beware the Sword You Cannot See a permis à A Forest Of Stars d’élargir, un tant soit peu, son auditoire. La plupart d’entre nous découvrait alors une formation offrant des compositions bigarrées et inspirées, rappelant que l’originalité maîtrisée pouvait accoucher d’œuvres de qualité. Difficile de surpasser un si bon disque. Mais pas impossible.

Pour qui n’est pas encore familier avec la troupe de Leeds, mentionnons simplement que cette dernière existe depuis plus de dix ans et qu’elle a fait le pari de proposer ce qu’elle appelle du black psychédélique. Vous aurez saisi qu’il ne faut pas chercher ici la facilité, mais des titres mûrement réfléchis, souvent longs, qui vous transporteront dans un univers très particulier. Souhaitant évoquer un club de gentlemen du XIXe siècle, l’ambiance générale se veut sombre, voire occulte. Les paroles qui évoquent la mort et la futilité de la vie, sont parfaitement figurées par les envolées théâtrales du maître de cette noire cérémonie, Mister Curse. Une fois encore, il grime parfaitement la folie, semblant possédé. Sur "Tombward Bound", il fait montre de son immense talent en la matière. Nul doute que sa prestation irritera certains, mais elle convient parfaitement à l’ensemble. Ces éructations sont contrebalancées par le doux chant de la seule femme ici présente, Katheryne, "Queen of the Ghosts". "Taken By The Sea", le morceau le plus calme de ce disque, lui permet de s’exprimer pleinement. Parfois, elle vient tempérer son compagnon aliéné, ainsi sur "Scripturally Transmitted Disease" qu’elle vient clore.
Il est toujours aussi délicat de décrire précisément la musique élaborée par le septuor. Parfois violente et puissante, une écoute de "Children of the Night Soil" suffira à le prouver, souvent mélodique voire posée, le tout souvent dans une même composition. Ici, point de schéma préétabli. Les Anglais semblent laisser libre cours à leurs élucubrations. Bien entendu, tout ici est pensé. Mais les titres ne se ressemblent pas. Le violon de Katheryne apporte un aspect mélancolique bienvenu, comme par exemple sur "Decomposing Deity Dance Hall" ou sur "Precipice Pirouette", pour ne citer qu’elles. Le côté psychédélique revendiqué vient d’ailleurs de ces interventions, souvent accompagnée d’une guitare acoustique, qui suggère quelque peu, le folk des années 1960. L’ambiance générale est plus sombre qu’auparavant. La troupe parvient à obscurcir une musique pourtant peu encline à susciter l’envie de s’amuser. Les passages aux claviers participent activement à créer cette atmosphère lugubre qui vous enveloppera au fur et à mesure des écoutes.

Grave Mounds and Grave Mistakes est la suite logique des aventures tourmentées d’A Forest Of Stars. Tous les ingrédients qui ont fait de leurs précédentes livraisons des réussites sont ici présents, agrémentés d’une aura nébuleuse encore renforcée. Les huit pièces ici rassemblées auront de quoi rassasier les amateurs de musique originale et habitée. Profitons donc de cette plongée dans l’univers baroque des Britanniques. Sans modération.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4