17829

CHRONIQUE PAR ...

131
Baptiste
Cette chronique a été mise en ligne le 20 décembre 2017
Sa note : 13/20

LINE UP

-Petri Lindroos
(chant+guitare)

-Markus Toivonen
(chant+guitare)

-Netta Skog
(chant+accordéon)

-Sami Hinkka
(chant+basse)

-Janne Parviainen
(batterie)


TRACKLIST

1) Ajattomasta unesta
2) For Those About to Fight for Metal
3)
Way of the Warrior
4) Two Paths
5) King of Storms
6) Feast with Valkyries
7) Don't You Say
8) I Will Never Kneel
9) God Is Dead

10) Hail to the Victor
11) Unettomaan aikaan
12) God Is Dead (alternative version)
13) Don't You Say (alternative version)

DISCOGRAPHIE

From Afar (2009)
Unsung Heroes (2012)
One man Army (2015)
Two Paths (2017)

Ensiferum - Two Paths
(2017) - folk viking epic metal - Label : Metal Blade Records



Sentez comme l’air a changé… Il est habité par l’esprit de la guerre. La bataille va commencer mes amis, levez-vous et battez-vous. Les Dieux veillent et vous guideront dans cet affrontement dont nombre d’entre-vous ne reviendront jamais. Oui, parce que moi je reste ici… Je, euh… Il fait froid dehors et j’ai pas mes gants !

Ah! Un nouvel album d’Ensiferum, vous sentez cette odeur ? C’est l’odeur du bonheur mes enfants, et dieu sait si vous avez besoin de bonheur (ne mentez pas, je le sais). Quand les patrons du epic/folk/viking metal (rayez la mention inutile) se pointent, en général c’est pour passer un bon moment. Pourquoi tant d’éloges pour cette formation ? Car l’une des qualités de ce groupe est de savoir changer, évoluer et surprendre à chaque nouvelle livraison. En bien ou en moins bien, Unsung Heroes avait surpris par ses compositions plus brutes après l’orchestral From Afar, permettant ainsi aux albums de se suivre mais de ne pas se ressembler. Et si One Man Army était un excellent entre-deux, que pouvions-nous attendre de Two Paths ? Après l’intro de rigueur, "For Those About to Fight for Metal" débarque sur un étonnant solo de guitare tout en délicatesse (on s’attendait à un gros bourrinage en règle comme c’est souvent le cas). Et plus encore que la chanson d’AC/DC dont on comprend vite le clin d’œil, le refrain est un hymne accrocheur qui sera une réussite en live. Et malheureusement, il y a peu de bons éléments à se mettre sous la dent. Car cet album donne le sentiment d’avoir été monté avec toutes les compositions refusées pour les albums précédents : "Way of the Warrior" sonne très Unsung Heroes, "Two Paths" aurait pu paraître sur One Man Army, alors que "Hail to the Victor" n’aurait pas dénoté sur From Afar. Il manque une cohérence globale, accentuée par l’absence de piste longue. Depuis Victory Songs, tous les disques d’Ensiferum ont contenu au moins une chanson de plus de dix minutes (elles font d’ailleurs parties de mes préférées) sur lesquelles ils prenaient le temps de développer une ambiance et de nombreuses mélodies formidables. Point de cela ici. C’est plus direct, plus pop (toute proportion gardée évidemment…), même le son s’en ressent. L’acoustique générale est plus épurée qu’à leur habitude.
Cependant, ce n’est pas entièrement négatif, et le trio "Don’t You Say" (très punk), "I Will Never Kneel", "God is Dead" est particulièrement excellent. "Don’t You Say" sera également un succès en live, et le chant clair utilisé fonctionne à merveille. La version alternative avec un chant guttural est d’ailleurs moins forte. L’ambiance lourde de "I Will Never Kneel" alterné à cette ligne de guitare joyeuse (oui oui, joyeuse) précède "God is Dead" qui est tellement prenante et qui vous éclatera les cervicales. "Feast with Valkyries" qui fait la part belle au chant féminin se révèle être une belle réussite. Et comme toujours, une petite orchestration, accordéon, bouzoukis, nyckelharpa et autres instruments folkloriques viennent compléter le tableau.

Avec des musiciens aussi excellents (Petri Lindroos et son chant merveilleux), même un album moins inspiré reste un bon album. Si cette sortie est la plus faiblarde du groupe, pas lieu de s’inquiéter, l’avenir sera radieux à n’en point douter. Que cela ne vous décourage pas de faire tourner cette galette qui remplit malgré tout l’objectif de vous faire secouer la tête. Allez, m’en vais me caler devant un feu de cheminée pendant que vous luttez dans la neige et le froid.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3