17742

CHRONIQUE PAR ...

106
Belzaran
Cette chronique a été mise en ligne le 11 juillet 2017
Sa note : 11/20

LINE UP

-Hand of Doom
(chant)

-Black String
(guitare)

-Sepulchral Condor
(guitare)

-Command
(basse)

-Abysmal Condor
(batterie)

TRACKLIST

1) Knights Of The Burning Crypt
2) He Who Speaks
3) Metamorfosis
4) Skull Prayer
5) Midnight Trial
6) Revenants
7) Ghoul Wind
8) Initiation Rite
9) Scylla

DISCOGRAPHIE


Vampire - With Primeval Force
(2017) - death metal thrash metal et chant d'outre-tombe - Label : Century Media



Vampire avait produit un premier album sympathique, pour peu qu’on le prenne au second degré. À fond dans leur trip de buveurs de sang, les Suédois n’avaient pas peur du kitsch et développaient leur univers à la maturité contestable. Nom, titre d’album, paroles… Tout y passait ! Trois ans plus tard et quelques ajustements de line-up  (des membres exsangues ?), ils reviennent avec With Primeval Force. Et on ne change pas une équipe qui… Enfin… Qui aime les vampires quoi.

Qu’il est difficile à chroniquer cet album ! Finalement, rien n’a vraiment changé dans la crypte. Mélange de death, de black et de thrash aux sonorités old-school, Vampire n’est pas bien original. Certes, "Knights Of The Burning Crypt" fatigue un peu en introduction, mais la fin mélodique du titre est plutôt réussie. Indéniablement, le groupe sait écrire des morceaux. Alternant agressivité et mélodie, les membres savent comment accrocher l'auditeur. Mais rapidement l'impression de répétition fatigue. Tout ressemble beaucoup au premier opus des Suédois. Si on pouvait apprécier Vampire, peut-on pleinement adhérer à With Primeval Force ? L’aspect second degré est devenu impossible ici. En mettant de côté les parties les plus clichés (façon cinéma d’horreur), Vampire a perdu une bonne part de son intérêt. On se retrouve avec un thrash sympathique, un peu foutraque, porté par un chant d’outre-tombe trop plat. La variété dans les titres s’étiole aussi et on a l’impression d’écouter toujours la même chose. Le groupe a beau être jeune, il montre déjà ses limites.
Le son se révèle meilleur que précédemment. Hélas, pas assez. Il reste assez crasseux. Mais là où cela faisait partie du charme désuet et kitsch de leur premier effort, c’est devenu un vrai défaut. Les guitares crachent, le chant paraît posé au-dessus… Si le groupe enlève la partie purement clichée de leur musique, il faudrait que le reste suive. C’est dommage car il possède des qualités de compositions indéniables. On remarque notamment les riffs déjantés (mais toujours un peu les mêmes) ou certains solos, efficaces et mélodiques. Mais coincé dans leur style vampirique, le combo exploite des formules (alchimiques ?) encore et encore qui finissent pas gaver l’auditeur. Je ne doute pas que quelqu’un qui entrerait dans leur trip prendrait un pied d’enfer. Et si l’album est court, l’ennui pointe vite.


Vampire est un groupe qui devrait avoir ses adeptes, fan de leur délire cryptique. La musique possède une certaine efficacité, quelques passages sont assez réussis. Mais il faut tenir sur la longueur et ce With Primeval Force est déjà beaucoup moins cliché et marquant que le premier album Vampire. Alors pour la suite, il y a lieu d’être inquiet…


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5