1773

CHRONIQUE PAR ...

2
Cosmic Camel Clash
Cette chronique a été mise en ligne le 09 mars 2008
Sa note : 13.5/20

LINE UP

-Yoann
(chant)

-Olivier
(guitare)

-Jeff
(guitare)

-Michel
(basse)

-Mathieu
(batterie)

TRACKLIST

1)My Favorite Sin
2)Intolerance
3)A New Failure
4)Everything For...
5)The Same Desire
6)Nature Is an Artist

DISCOGRAPHIE

Démo 2008 (2008)
Inner Voice (2013)
Psycho Thrill (2017)

Mother & Pearl - Démo 2008



Mother & Pearl est un de ces groupes qui nous a envoyé sa démo pour chronique après une prise de contact via MySpace, ce qui constitue au passage une des bases de fonctionnement du site. Les Éternels se posent en effet pour principe de chroniquer toutes les autoproductions qu'ils reçoivent histoire de soutenir la scène underground, car un webzine ça sert à ça... aujourd'hui penchons-nous donc sur le cas de cette formation lyonnaise aux influences diverses, formée en 2005 mais qui sort aujourd'hui sa première démo.

Influences diverses a-t-on dit... en effet, même si certaines formations essentielles citées par le groupe sur leur myspace ne transparaissent pas du tout dans leur musique (Slayer par exemple), on ne peut nier que Mother & Pearl est un groupe de synthèse. On retrouve là-dedans du heavy-metal, du hard-rock, du métal prog, un soupçon de fusion, et cette démo d'une longueur honorable - 35 minutes pour six titres - est de fait assez variée musicalement. Le feeling général de rock de bar sans fioritures de "My Favourite Sin" est ainsi brisé en son centre par des soli clairement inspirés par Dream Theater, tant au niveau démonstratif que dans les gammes atonales utilisées. A l'opposé on trouve "A New Failure" et ses neuf minutes, ses riffs en salve calés sur la double pédale, son chant féminin envoûtant (Virginie de Kells), ses ambiances et ses développements progressifs orientaux à la Pain Of Salvation... La dynamique du morceau est vraiment bien pensée et permet de profiter de deux aspects très agréables de Mother & Pearl : un batteur au jeu de pieds moderne et aventureux ainsi que des soli de guitare bien exécutés et au son nickel. Et quand le groupe rajoute dans tout ça un beat de disco et de la wah-wah on se dit qu'il y a vraiment quelque chose.

Sans être parfait le son de cette démo est fort honorable et n'handicape pas du tout l'écoute, que ce soit au niveau du son individuel des instruments ou du mix. Le tout manque un tantinet de burnes par contre : le son est parfait pour les plans métal prog mais quand le groupe balance du gros riff groovy c'est un tantinet faible. Une compo comme "Everything For..." qui combine les deux approches sans cesse le montre bien d'ailleurs... et permet de confirmer deux choses : que le groupe sait vraiment jouer et composer (ce solo mi-shred / mi-seventies !) , et que le chant est clairement à la ramasse. Car il faut bien aborder ce douloureux problème à un moment : Yoann n'est pas à la hauteur des ambitions de sa formation. Chanteur de blues-rock classique, ses montées dans les aigus se font dans la douleur et il n'a ni coffre ni grain particulier. Au final si cette démo passe le cap de l'écoute d'un trait c'est parce que les plans instrumentaux y sont très nombreux ! "The Same Desire" présente des hurlements intéressants mais le chant clair fait penser à un Ozzy version 2008 (complètement cramé) et gâche carrément les très bons plans de guitare qui bastonnent derrière. Seul élément amateur voire franchement mauvais d'un groupe pro, c'est le maillon faible.


Ce n'est peut-être pas la manière la plus diplomatique de le dire mais quand on est face à une formation prometteuse comme Mother & Pearl on ne peut se permettre de faire l'autruche... donc que ce soit clair : pour que la formation puisse décoller il faudra que son chanteur fasse d'énormes progrès, ou qu'ils se résolvent à en trouver un autre. J'aurais vraiment voulu mettre une meilleure note à cette démo dont le mélange heavy / rock / prog donne de la joie, mais là ce n'est pas possible... frustration !


www.myspace.com/motherandpearl


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4