17710

CHRONIQUE PAR ...

106
Belzaran
Cette chronique a été mise en ligne le 08 mai 2017
Sa note : 18/20

LINE UP

-Pica
(chant)

-Miguel Tereso
(guitare)

-Tiago Câmara
(guitare)

-Miguel Miranda
(basse)

-Miguel "Mike" Ferreira
(batterie)

TRACKLIST

1) Red Silence
2) Halfborn
3) The Prodigal One
4) Truth and Consequence
5) Strike Back
6) Heart and Bones
7) Hypersonic Generation
8) Above the Live
9) XXI Century Curse

DISCOGRAPHIE


Primal Attack - Heartless Oppressor
(2017) - thrash metal tendance groove metal hardcore - Label : Demigod Recordings



Primal Attack est un groupe de thrash portugais. Leur nom sonne comme une douce promesse pour nos oreilles avides ! Avec Heartless Oppressor, ils sortent leur deuxième LP. Résolument moderne, le collectif s’appuie sur du thrash pour intégrer un soupçon de death, de hardcore ou de groove metal. Tout y est intégré délicatement (hum) pour notre plus grand plaisir.

On ne va pas tergiverser : Heartless Oppressor est une tuerie du début à la fin. Tout déchire dans cet album : le chant, la rythmique, les solos, l’énergie, les mélodies… Quelle claque monumentale ! Les Portugais ont tout pour devenir un grand groupe ! Peut-être leur manque-t-il le plus important : un système de presse digne de ce nom ? Car Primal Attack a ce qu'il faut pour fédérer large. Certes, on parle de thrash metal, mais tellement moderne qu’il n’est pas réservé aux amateurs purs et durs. Les morceaux apportent du headbang à tous les étages, des refrains à scander en cœur et une énergie de tous les instants. Difficile d’y rester indifférent. Le quintet varie suffisamment les tempos pour ne pas lasser. Les riffs thrash s’enrichissent de leads aériens toujours pertinents. Quant au chant, toujours d’attaque, il part sur le hardcore, ce qui convient parfaitement à l’agressivité de la musique. Voilà un groupe où chacun a sa place et fait le boulot. On remarque notamment la rythmique qui booste certains passages en balançant un groove destructeur.
Un mot semble nécessaire sur le son de l’enregistrement. Celui-ci a été produit et mixé par le guitariste Miguel Tereso. Le son qui en découle est d’une grande puissance et d’une lisibilité sans faille. La production se remarque, avec des guitares puissances, incisives au son gras… Un très beau boulot, surtout que les artifices du mixage ajoutent des plus à la musique par moments. Si toutes les formations en autoproduction arrivaient à un tel résultat, ce serait génial ! Primal Attack gère également parfaitement l’enchaînement des pistes. Certains bénéficient d'introductions plus posées, d'autres sont plus rythmés… Même si la musique de la section lusitanienne reste assez monolithique dans les structures et le son, à aucun moment on ne s’ennuie. On a presque du mal à déterminer les titres les plus percutants du recueil tant la qualité reste au rendez-vous du début à la fin. On se demande comment le groupe pourrait rester sous les radars du milieu tant sa musique est accrocheuse et riche.


Quelle tuerie ! Que de qualités ! Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas pris une claque aussi monumentale. Primal Attack porte bien son nom et nous offre une réalisation sans défauts qui marque dès les premières notes et tient le long terme en nous offrant un aller-retour à chaque nouvelle écoute. Les Portugais ont pondu un bijou, ne passez pas à côté !


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7