17426

CHRONIQUE PAR ...

97
Winter
Cette chronique a été mise en ligne le 07 juin 2016
Sa note : 04/20

LINE UP

Chains :

-Etienne "E. Chains" Chelleri
(tout, enfin c'est un bien grand mot)

Suton :

-Aleks "Hylinn"
(tout)

TRACKLIST

Chains
1) Fire Walk With Me
2) Red Moon Bloody Moon
3) Catodic Chruch Celebration
4) Medieval Art of Sorcery

Suton
1) I Watch How He Pound the Last Nail Into the Coffin of Humanity
2) Prelude for Spiritual Void of Nature (Acid Violet Trip of Our Death)
3) The Sun Has Turned to Black (Electric Wizard Cover)

DISCOGRAPHIE


Chains + Suton - Balkanian Narko Doom
(2016) - death metal doom metal - Label : Ordo MCM



Là, il va falloir imaginer. Imaginer pourquoi un label qui sort des albums de groupes costauds comme Mournful Congregation ou Ashpyx, par exemple, essaye de nous refiler ça. Imaginons donc.
-Hypothèse A : des extraterrestres de la planète Kryptor ont kidnappé le neveu du fondateur du label et exigent la sortie de ce truc en échange de la libération du gamin.
-Hypothèse B : non… Je ne vois pas d’hypothèse B.


Une blague et une démo. Voilà à quoi se résume ce split album. Attardons-nous donc sur la démo de Suton, parce que s’éterniser sur la farce que s’avère être la première partie de « l’œuvre » ferait mentir la proverbe affirmant que « les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures ». Et les proverbes, ça se respecte. Suton, donc, est un one man band originaire de Bosnie Herzégovine. Histoire d’être à peu près objectif, on oubliera que le sieur Hylinn a été impliqué dans le groupe de la première partie du split, et on se centrera sur sa musique. Du doom-death caverneux et primaire, où l’on sent poindre une ambiance intéressante le temps d’un titre, le premier – "I Watch How He Pound...". La production est on ne peut plus cheap et l’exécution très approximative, particulièrement lorsque Hylinn plaque ses arpèges acoustiques pour le deuxième titre, d’un intérêt très relatif. La dernière chanson possède des accents stoner puisqu’il s’agit d’une reprise d’Electric Wizard, mais jouée avec des moufles. Bref, le niveau est celui d’une première démo. Voilà, merci, au revoir.

Quand c’est nul, il faut le dire. Donc je le dis : c’est nul. Vraiment. Chains, c’est zéro, et Suton, ben c’est un projet embryonnaire. Rien d’autre à ajouter.




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6