17308

CHRONIQUE PAR ...

97
Winter
Cette chronique a été mise en ligne le 23 février 2016
Sa note : 16/20

LINE UP

-Keenan Nathan Oakes
(chant+basse)

-Jesse Navarre Vos
(guitare)

-Dylan Viljoen
(guitare)

-Jason Jardim
(batterie)

Guest :

-Alexandra Morte
(chœurs sur "If you Leave")

TRACKLIST

1) White Horses
2) I Will Go To Your Tomb
3) To Transcend
4) With Arms Like Wands
5) If You Leave

DISCOGRAPHIE


Wildernessking - Mystical Future
(2016) - post rock black metal atmosphérique magnifique - Label : Les Acteurs de l'Ombre Productions



Si une pochette ne donne aucune piste quant à la qualité de l’album, elle indique en revanche l’état d’esprit dans lequel se trouvent les musiciens lors de la création de leur œuvre. L’Afrique du Sud… La montagne nue et le ciel immaculé. Mystical Future*. L’accès direct avec les Cieux… On est bien loin de Transylvanian Hunger, l'oeuvre chérie de The Decline01.

Comme tout courant musical vivant, le black metal continue sa mue et offre tout une gamme de variantes. Celle proposée ici est exempte de haine. Il s’agit de ce que l’on pourrait qualifier d’un post-black atmosphérique dépouillé – à l’image de la pochette – mélodique et mélancolique à l’occasion. Du black atmosphérique presque serein. Je dis « presque » puisque le brailleur de service, Keenan, se charge de nous rappeler que le deuxième effort longue durée des natifs du Cap n’est pas un album de Carla Bruni, mais les cris du chanteur ne nous feront pas croire un instant que le quatuor est formé d’individus belliqueux ayant monté Wildernessking pour déverser leur trop plein de haine. Non, si la troupe transmet à l’auditeur une dose de sauvagerie, on la mettra sur le compte d’une célébration plus globale de Dame Nature, Dame qui sait être énergique voire cruelle à l'occasion. Le moins que l’on puisse dire est que cette célébration est réussie. Simple, courte – à peine quarante-cinq minutes pour ce genre, c’est peu – mais réussie. Officiant dans un registre que l’on situera entre Ruun d’Enslaved – cela saute vraiment aux oreilles sur "I Will Go To Your Tomb" –   et Néant d’Atrum Tempestas (le brouillard en moins), les Rois Sauvages séduisent par leur capacité à créer de l’émotion musicale sans artifices : pas de claviers, ils n’emploient que les instruments typiques du metal et du rock en général.
Si "With Arms Like Wands" perturbe un peu l’état de communion mystique naturelle dans lequel veulent nous plonger les artistes par une agitation excessive, le reste de l’œuvre est en revanche hautement délectable. Mention spéciale à l’ouverture et ses mélodies simples mais justes, et encore plus à "If You Leave" piste finale sur laquelle une chanteuse, répondant au redoutable nom d'Alexandra Morte, vient prêter main forte à Nathan pour clore le tout sur une note nostalgique qui remue pas mal les tripes. Ces vocaux sont si bienvenus qu'on en viendrait à souhaiter que la participation ponctuelle de la damoiselle se transforme dans le futur en une collaboration... vivante (vous l'attendiez celle-là, non ?). Il serait néanmoins injuste de ne pas mentionner les deux autres titres, "I Will Go To Your Tomb", presque joyeux, et le bel instrumental "To Transcend", qui contribuent grandement au fait que cet album soit plein et puisse servir de bande sonore à nos rêveries sur fond de paysages spectaculaires, loin de l'agitation humaine. On aurait bien aimé que ce support onirique dure un peu plus longtemps, mais si les Wildernessking n’avaient rien d’autre à raconter, ils ont bien fait de ne rien ajouter.

Après un The Writing of Gods in the Sand passablement plus nerveux, mais déjà inspiré par le paganisme, Mystical Future rend hommage aux forces de la Nature de manière particulièrement belle, sans fioritures. Apparemment, l’époque est propice aux sorties black atmosphériques de qualité et cet album est sans aucun doute à ranger dans cette catégorie.


* Je me réfère à la pochette originale de l'oeuvre.



©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2