17287

CHRONIQUE PAR ...

126
Magmahot
Cette chronique a été mise en ligne le 02 février 2016
Sa note : 15/20

LINE UP

-George Wilfinger
(chant)

-Aleksandar Šukovic
(guitare)

-Daniel R. "Shredding Demon" McLellan
(guitare)

-Denis "Gremlin" Landry
(basse)

-Romain Goulon
(batterie)

TRACKLIST

1) Compactor of Structure
2) The Graviton Mantra
3) Superdense Coding Scheme
4) Qubit Computed Multiverse
5) Dark Energy Cam
6) The Emperor's New Mind
7) Ekpyrotic Model Simulator
8) Many Worlds Nostalgia
9) Raising the Veil
10) Keepers of Omniscience
11) The Delegates

DISCOGRAPHIE


Raising The Veil - Bosonic Quantvm Phenomena
(2015) - death metal technique - Label : Autoproduction



Volition, Inked In BloodThe Book Of Suffering. Je vous donne cinq secondes pour deviner le point commun entre ces trois albums/EP. Toujours pas ? Indice supplémentaire: le Dystopia de Megadeth ! Oui, vous l'aurez peut-être deviné dès l'évocation des deux premiers titres, mais tous ces albums ont été produits après des campagnes de financement participatif (aka crowdfunding) réussies. Cette pratique est d'ailleurs de plus en plus répandue dans le paysage musical et je ne pense pas qu'elle va décroître de sitôt tant elle apporte parfois une base financière bienvenue pour les groupes désireux de produire de la nouvelle musique ou partir en tournée. Chose qui, avouons-le, n'est que bénéfique pour les fans en quête de sensations que nous sommes.

Ce Bosonic Quantvm Phenomena est donc le résultat d'une campagne de crowdfunding initiée par les copains de George Wilfinger qui comptent dans leur rang un certain Romain Goulon, actuel batteur de Necrophagist. « Copains » est d'ailleurs un terme plutôt mal adapté vu que les musiciens sont originaires de pays différents et n'ont donc pas enregistré leur album dans un studio physique. Le résultat n'en est pas moins époustouflant cela-dit, on constate une alchimie apparente entre les membres du groupe aussi bien dans la composition que dans l'exécution. Aussi, vous l'avez bien deviné par la pochette ou par la référence à Necrophagist, Raising The Veil est un groupe de death technique. Oui, ce genre qui compte d'excellents groupes mais aussi plein de formations à la musique similaire qui n'y apportent rien de nouveau. Les premières secondes en compagnie de ce Bosonic Quantvm Phenomena nous font bien comprendre qu'on est devant un représentant de la première catégorie, qui sait aussi bien manier les différents instruments à la perfection qu'insuffler une atmosphère particulière, ainsi qu'un caractère unique à sa musique.
Unique ? Oui, la musique de Raising The Veil est pourtant assez basique à première vue, empruntant des éléments de tech-death « classique » on va dire, à la Necrophagist, ainsi que des éléments modernes qu'on peut voir chez The Faceless et Beyond Creation pour ne citer qu'eux. Mais en jetant un coup d'oreille plus attentif à la chose, il en ressort une multitude d'éléments qui font que la musique du quatuor se démarque de celle des groupes cités. Parmi ceux-ci on retrouve l'introduction d'éléments progressifs : les différents morceaux sont bourrés de passages mélodiques à souhait, assez complexes, qui se démarquent les uns des autres sans pour autant créer une quelconque forme de coupure. Au contraire, les transitions entre les phases brutales et mélodiques sont un modèle du genre ! On se retrouve souvent à sauter de passages aux structures complexes à des solos majestueux sans sentir de coupure brute, comme sur "Ekpyrotic Model Simulator" par exemple.
Le groupe a aussi cette faculté de rendre accessibles des passages assez compliqués pour une oreille non habituée, et ceci via l'introduction de claviers qui maintiennent le fil mélodique de la chose derrière un chaos d'instruments divers, mais aussi via un chant clair bienvenu tant il apporte cette diversité recherchée. Ceci va donc nous mener à la question suivante : le groupe ne joue-t-il pas un simple death mélodique à la texture de son assez technique ? Oui, vous pouvez le voir comme ça, d'ailleurs, l'écoute de titres tels que "The Emperor's New Mind" confirme cette impression. On y retrouve tous les éléments caractéristiques du genre : entre les mid-tempos mélodiques, les soli ainsi que les vocaux articulés de façon à coller aux envolées instrumentales, le cahier de charges est bien rempli. Est-ce une bonne chose ? Bien sûr que oui ! Le groupe a su imposer cette dualité sur son disque tout en gardant une homogénéité sans faille, ce qui n'est vraiment pas une tâche facile.

Qu'importe l'étiquette, la prestation de Raising The Veil est quand même à saluer, surtout pour ce qui constitue leur premier LP. Le cocktail proposé est une mixture de technicité et de mélodie qui baigne dans une sauce death metal bien apparente et donne ainsi à la musique de la formation un aspect très unique. Il nous reste plus qu'à bien profiter de la chose et espérer que la suite soit du même calibre, et que le quatuor développe plus en profondeur la formule utilisée sur ce Bosonic Quantvm Phenomena.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3