17178

CHRONIQUE PAR ...

109
S1phonique
Cette chronique a été mise en ligne le 29 octobre 2015
Sa note : 14.5/20

LINE UP

-Jordan Bonnevialle 
(guitare)

-Clément Marion
(guitare)

-Sylvain Colon
(basse)

-Kevin Paradis
(batterie)


TRACKLIST

1) Theatre of Vampire
2) Exodus
3) Mnemesis
4) Winds of Mesopotamia
5) Halfway from the sun
6) Massive Thievery
7) Apocalyptic Madness

DISCOGRAPHIE


The Arisen - Rising Times (EP)
(2015) - death metal Progressive death metal - Label : Autoproduction



Est-ce que ça vous dirait de découvrir une petite galette à la lyonnaise tartinée de death metal progressif ? Je vois déjà vos yeux gourmands baver d'envie. Allez hop, lançons nous dans une dégustation de cet EP intitulé Rising Times, première release de The Arisen.

"Theatre of Vampire", "Winds of Mesopotamia" ou encore "Halfway from the sun"... Et bien en complément d'un bel artwork, on comprend que le groupe veut nous embarquer dans son (road) trip. La courte intro sonore nous laisse à penser que les bons hommes s'en vont réveiller ou réanimer un machin endormi depuis bien longtemps. Peu importe, car notre attention va rapidement se porter sur la musique dans toute sa densité en bousculant nos oreilles dès la première écoute.
Le premier titre est de bon augure et force est de constater qu'il est même un ton en dessous du reste. Il serait trompeur de rester d'ailleurs sur cette impression. Dans la lignée des bons groupes de death technique progressif, les quatre musiciens s'amusent avec les structures et enjolivent les rythmiques à grands coups de cassures et de reprises bien maîtrisées. La production est de qualité et restitue honorablement le jeu des compères en équilibrant de la bonne façon les interventions des uns et des autres.
"Exodus" ajoute même une mélodie constante par le chant growlé (que l'on soulignera au passage, comme le reste par son juste équilibre). Les cinq titres principaux (en faisant abstraction de l'interlude oriental et du dernier morceaux) méritent quelques écoutes avant d'être assimilés, compris et au final appréciés. La patience accordée jusqu'alors par l'auditeur est récompensée. Cette densité et l'aspect fortement progressif méritent toutefois qu'on s'y attarde, car même si les influences diverses sont repérables (d'un Meshuggha , Cynic toute époque ou même les voisins Gorod), l'impression d'un style propre est initiée. la pépite "
Halfway from the Sun"est un très bon exemple.

Avec un bonus sous stéroïdes invitant Julien de Benighted à grogner pour la bonne cause, The Arisen propose ici un EP remarquable, déstabilisant à la première écoute mais cachant malignement son jeu. Sans être inaccessible, Rising Times s'apprivoise avec de la volonté. Peut être une variable à prendre en compte pour le groupe s'il souhaite fédérer son death progressif.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5