17056

CHRONIQUE PAR ...

115
Djentleman
Cette chronique a été mise en ligne le 05 juillet 2015
Sa note : 10/20

LINE UP

Inconnus au bataillon.

(Sûrement morts au combat ou arrêtés par les forces secrètes américaines)

TRACKLIST

1) Thall Qa'idah
2) Thallahu
3) DJihad
4) Hummah
5) Rabka

DISCOGRAPHIE

DJihad EP (2015)

Thallahu Akbar - DJihad EP
(2015) - Djent down-tempo à tendance djihadiste - Label : Key Recordings



Non non, ne fuyez pas ! Vous n’êtes pas tombés sur un site propagandiste, pro-islamo-terroriste. Je vous comprends, quand je suis tombé sur le nom du groupe, de l’EP, et que j’ai vu la pochette, j’ai longtemps hésité. Mais ma curiosité a été plus forte. Et puis on pourrait croire que c’est un groupe du Moyen-Orient qui est l’instigateur d’une telle idée. Et bien vous êtes dans l’erreur. Thallahu Akbar vient des Etats-Unis. . . Tout ça sur fond de tension mondiale en Syrie et en Irak. Enjoy !

Mais alors, c’est quoi cette passion musulmane pour des Américains, qui sont quand même assez réputés de par le monde, pour être assez... craintifs, pour rester poli, envers cette culture et cette religion ? Eh bien, il faut croire que c’est un délire. Un énorme délire même. Ce groupe est un pur troll, et il faut absolument le prendre en compte. Considérez Thallahu Akbar au second voire troisième degré, au risque de ne pas pouvoir profiter pleinement de leur musique. Déjà que vous n’avez que dix minutes pour vous en imprégner à raison d’un peu plus de deux minutes par chanson.
Du coup, de quel genre de metal parle-t-on précisément ? Sans y aller par quatre chemins, il s’agit de djent mélangé à du beatdown/down-tempo. Entendez par là que le rythme est lent, voire très lent, Les BPM tournant généralement aux alentours des soixante par minute. De quoi mosher à souhait. Côté djent, ce serait plutôt au niveau de la sonorité qu’il faudrait chercher. Car ne comptez point ici sur la possibilité de trouver une once de polyrythmie ou de contretemps. C’est d’une extrême simplicité niveau composition, et ça n’a d’autre but que de se défoncer la tronche entre potes, dans une soirée bien alcoolisée (sur fond de sujets polémiques ?).
Au menu donc, cinq pistes, toutes plus délirantes et surréalistes les unes que les autres. En introduction, "Thall Qa’idah" et ses quelques incantations puis un bruit de chargeur et les cris de ralliement répétés encore et encore. Deuxième piste, "Thallahu" ou l’attentat kamikaze pour continuer la bataille et effrayer l’ennemi. La chanson éponyme – et sa référence au Djent dans le titre – et ses mitraillettes incessantes poursuivent l’entreprise militaire initiée. Après la plate "Hummah", voici pour finir la piste la plus « intéressante » puisqu’elle s’inspire de sonorité à la Vildhjarta couplée à des breakdowns. D’ailleurs la référence au groupe suédois est même présente dans les deux premiers titres, le Thall étant leur style auto-proclamé.
Et si les incantations ou les cris religieux vous ont quelque peu perturbé, voire saoulé, vous pouvez également vous procurer la version instrumentale, même si celle-ci perd le peu de relief et de saveur que le disque comporte. Car la force et l’originalité du groupe réside justement dans ce second degré. Et l’enlever lui ferait perdre tout son « charme ».  En revanche la production est vraiment bonne. Ce qui peut rassurer certains sceptiques concernant l’origine ethnique du groupe. La musique étant totalement proscrite au sein de l’Etat Islamique, celui-ci ne laisserait certainement pas des fidèles en produire, et encore moins dans cette branche stylistique.


Ce disque mérite un 0 ou un 20 selon qu’on adhère ou pas à l’idée. Génialissime provocation ou lamentable échec musical à base de rythme binaire et chiant ? A vous d’en juger, mais il ne pourra vous laisser indifférent. Djihad est à mettre à disposition des plus ouverts d’esprit et à écouter au moins une fois, ne serait-ce que pour la déconne totale. En attendant leur prochain EP 72 Virdjents.



©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7