16989

CHRONIQUE PAR ...

116
Lotus
Cette chronique a été mise en ligne le 02 mai 2015
Sa note : 16/20

LINE UP

-Kim Carlsson
(chant+guitare)

-Hans Cools
(guitare)

-Richard Abrams
(batterie)

TRACKLIST

1) Invokation
2) Svartkonst
3) Efterglöd 
4) Regnvals
5) Vy

L'album étant en fait un seul titre morcelé, il n'est pas possible de faire un choix tant le tout est très homogène et équilibré.

DISCOGRAPHIE

Svartkonst (2015)

Hypothermia - Svartkonst
(2015) - post rock black metal Ballade désolée - Label : Agonia Records



Il est fatigué… Le bruit l’exaspère, les gens l’épuisent, la ville l’essouffle. Il n’a plus envie de parler. Il ne demande pas la lune vous savez, juste de la paix, de quoi soigner et hydrater son cœur sec et abimé… Il veut une once de solitude, un brin de calme, un chouia de beaux paysages désolés et beaucoup d’Hypothermia, beaucoup…

Cinq ans après un album d’excellente facture, les Suédois dépressif d’Hypothermia refont surface, plus mélancoliques et blessés que jamais, il fallait que ça sorte, imaginez cinq ans sans se toucher la nouille, quand ça sort ça fait mal, c’est pareil pour eux. Svartkonst prend la forme d’une ballade longue et froide comme une nuit de printemps, instrumentale comme le précédent essai, et triste aussi… Ce genre de tristesse qui vous fait sourire, rire même. Vous touchez le fond, il ne vous reste plus rien, pourquoi pleurer ? Riez bon sang. Enfilez vos chaussures et partez, vers la forêt la plus proche, la plus hideuse pour être sûr qu’elle soit déserte et observez. Sentez, marchez, touchez. N’est-ce pas magnifique ? Tout les sens sont en émois, l’ouïe est chouchoutée par ce magnifique cadeau des Suédois.
La musique en soit est minimaliste, pas de soli inutiles, pas de double à fond de balle… à quoi bon ? Juste une batterie voyageuse et des guitares aériennes pour un ensemble exceptionnellement homogène, sans doute ennuyeux mais ô combien agréable à écouter. Hypothermia rejette ses émotions en les affinant, rien n'est brut, tout est savamment joué de manière à caresser l’auditeur dans le sens du poil et le réconforter. Svartkonst c’est un peu cette couverture qu’on ne sort que pour rester au lit en hiver avec un chocolat chaud, ce doudou qui nous protégeait quand nous étions petits, aujourd’hui, c’est notre compagnon pour les fins de journées de boulot, pour refroidir et anesthésier notre cerveau. Plus post-rock que black metal, les guitares acoustiques parsemées de delay sont omniprésentes, le tempo reste très linéaire, il accélère et ralenti au gré du vent comme l’Océan Pacifique.


Inutile d’en dire plus, Hypothermia à encore une fois de plus sorti le petit bijou qui accompagnera vos journées, ensoleillées ou grisâtres, il s’adapte. Excusez mon langage d’émo’ qui pense que ces problèmes sont uniques, mais bon dieu… L’homme moustachu qui m’habite est parti chialer dans un coin, que voulez-vous que je fasse ?

Un commentaire ? Un avis ? C'est ici.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4