1606

CHRONIQUE PAR ...

6
Lord Henry
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 13/20

LINE UP

-Ilja Jalkanen
(chant)

-Mikko Salovaara
(guitare)

-Atte Tanskanen
(claviers)

-Teemu Tuominen
(basse)

-Markku Näreneva
(batterie)

TRACKLIST

1)The Spirit Of Ukko
2)On Winds Of Death We Ride
3)No More Sleep For Me
4)Warrior Soul
5)Until We Reach The Shore
6)Across The Snows
7)Thorns Of A Black Rose
8)And The North Star Cried

DISCOGRAPHIE


Kiuas - The Spirit Of Ukko
(2005) - heavy metal speed metal - Label : Spinefarm




Pour ce premier album, les Finlandais de Kiuas explorent la face sombre du heavy-metal, avec des ambiances explicitement froides et glauques, ainsi que des réminiscences de la scène extrême, en particulier black-metal. Au final, on obtient une musique hybride, que l'on pourrait qualifier de "dark folk power metal", si cela a encore un sens, qui n'est pas sans rappeler la démarche de leurs compatriotes de Children Of Bodom.

Ceci étant dit, on n'est pas très loin du heavy speed habituel. L'originalité, ce sont des blast-beats récurrents et l'utilisation sporadique d'une voix death, qui font sonner Kiuas plus "méchant" que Sonata Arctica par exemple. De même, la voix claire d'Ilja Jalkanen s'oriente plus volontiers dans le registre grave écorché que haut perché. En marge de cela, Kiuas ne propose rien de plus qu'une espèce de heavy survitaminé aux couleurs tristounettes. Nombre de soli "à l'ancienne" figurent en bonne place dans chacun des morceaux, d'inspiration néo-classique pour la plupart, souvent fort réussis d'ailleurs; les riffs, quant à eux, sont assez classiques. Mais Mikko Salovaara s'avère être un guitariste très intéressant, plutôt créatif, dont le jeu brille dans chaque composition.

Le groupe s'amuse à faire se cotoyer des riffs extrêmes avec des refrains éminemment catchy ("Warrior Soul") et des breaks folk assez sympathiques ("Until We Reach The Shore"), ce qui sans être d'une originalité déconcertante, contribue à véhiculer une atmosphère particulière. L'introduction à la flûte de "Across The Snows" ou l'intervention des cordes de "And The North Star Cried" sont des idées que le groupe gagnerait ainsi à développer, car elles se fondent totalement à l'esprit folk de la musique, inspirée par les mythes nordiques. A améliorer également, le chant rocailleux un peu trop plat, et pas suffisamment varié, qui pourrait apporter beaucoup aux compositions s'il était moins frileux. La voix death, en revanche, est maîtrisée et pourrait également apporter une touche de noirceur supplémentaire; encore faudrait-il qu'elle soit employée de façon moins convenue. Il sera important de surveiller les progrès du chanteur sur les albums à venir.


Ce premier album de Kiuas laisse donc un impression plutôt favorable, même si l'originalité du groupe ne réside qu'en un amalgame de différents styles. La volonté de proposer une musique variée est cependant palpable, et les compositions ne sombrent jamais dans la facilité. Nous avons de plus un guitariste doué en la personne de Mikko Salovaara qui, l'expérience aidant, sera certainement à même de composer des titres plus singuliers et personnels, pour nous éviter à l'écoute de Kiuas le sentiment que ce groupe emprunte tout aux autres. Encouragements pour nos Finlandais.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5