1590

CHRONIQUE PAR ...

2
Cosmic Camel Clash
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 15.5/20

LINE UP

-Reuno
(chant)

-Daniel
(guitare)

-Phil
(basse)

-Pierre
(batterie)

TRACKLIST

1)Le Fond et la Forme
2)Série Z
3)Holiday in France
4)Les Gens
5)Macho Blues
6)Justice Pour Tous
7)Histoire Naturelle
8)Autopilote
9)Ici ou Ailleurs
10)Comme à la Guerre
11)L'Oeuf
12)Alarme Citoyens
13)Envie de Tuer
14)Psaume Cac 40
15)Weedo
16)Carapace
17)Vive le Feu

DISCOGRAPHIE


Lofofora - Lames De Fond (CD/DVD)
(2004) - hardcore punk - Label : Sriracha Records



La peste soit des produits bâtards ! Ce live est-il à considérer comme un CD ou un DVD ? Les deux mon capitaine: le joli boîtier "digipak" est celui d'un CD avec un DVD bonus, on le trouve dans les bacs à CD... mais le CD est une simple bande-son du DVD qui présente près de trois heures de matériel, là où beaucoup de groupes se contentent d'un bête live plus éventuellement deux ou trois interviews. En tout cas c'est le premier live de Lofofora, groupe réputé à raison pour sa légendaire puissance scénique. Donc a priori ça ne devrait pas être complètement raté.

Une seule différence entre les deux supports en ce qui concerne le concert : "Histoire Naturelle" figure sur le CD et pas sur le DVD, allez savoir pourquoi. Le concert est tiré de la tournée Le Fond Et La Forme, comme l'indique le titre, tournée qui a permis aux fans de découvrir le nouveau line-up. Autant le dire tout de suite: l'interprétation instrumentale comme le son sont très pro, et le tout ne semble pas overdubbé. Les Lofo sont des musiciens chevronnés et les petits nouveaux Daniel (Noxious Enjoyment) et Pierre (ex-Artsonic) ne sont pas les premiers venus. Le batteur est carré et très puissant, même si son jeu n'est malheureusement pas assez mis en valeur, seul défaut de la prod. La guitare est merveilleusement grasse et crue, et la basse bastonne et remplit l'espace sonore comme il se doit chez Lofo. Pour le chant, une bonne nouvelle et une mauvaise: la prise de son est nickel mais ce soir-là Reuno n'était pas en super forme.

J'ai vu plusieurs fois Lofo sur scène et le chanteur a toujours assuré comme un chef... Et pile le soir où ils enregistrent il est à soixante-dix pour cent de ses capacités, c'est ballot. En tout cas ça confirme l'authenticité de l'enregistrement. Reuno peine un peu à monter dans les aigus et fatigue sur certains titres. Mais il est rare que cela soit réellement gênant ("AutoPilote" ou "Weedo" passent à l'arrache), car il sait changer un peu ses lignes de chant et se préserver pour assurer chaque chanson de la manière la plus efficace possible, et sur plus des deux-tiers des titres le résultat est bon. La set-list pioche dans les quatre albums sortis à ce moment-là et Le Fond Et La Forme est évidemment bien représenté avec neuf titres sur dix-sept au total. Deux titres du premier album, quatre de Peuh!, deux de Dur Comme Fer, tout ça pourrait sembler maigre... Mais en fait non : les extraits de Le Fond Et La Forme cognent en live et les titres des anciens albums sont judicieusement choisis.

Dans les grands moments de ce live on comptera "Les Gens", une des meilleures chansons du groupe : le public chante magistralement le premier couplet. La version filmée contient un autre grand moment : suite à une requête de Reuno il n'y a que des filles qui slamment sur "Macho Blues". L'effet visuel est énorme. Tourné et enregistré à La Cigale (Paris) la vidéo présente un groupe vindicatif et mené par ce qu'on fait de mieux en matière de charisme : Reuno est un vrai frontman qui mène le public à la baguette d'un regard. Sa théâtralité, son regard de maniaque, son aisance... Un grand monsieur. Phil groove dans son coin et Daniel riffe dans le sien par contre, laissant le chanteur occuper l'espace. Et le partager avec les slammeurs, car chez Lofo la scène est à tout le monde et les invasions de chevelu(e)s qui posent, headbanguent ou vont taper dans la main du chanteur avant de sauter sur la foule consentante sont incessantes. C'est aussi bien filmé: les images léchées succèdent aux plans garage et le montage sait être dynamique sans être épileptique, avec même quelques petits ralentis qui vont bien. Les lights sont superbes, ce qui ne gâche rien. La communion avec le foule qui bondit et pète un plomb est totale, et quand Reuno dit au final «on voit que vous ne faites pas semblant, ça fait plaisir» on ne peut qu'être d'accord avec lui. Très bon concert qui aurait pu être excellent si le chanteur avait été à cent pour cent niveau voix.

Dans le reste du DVD on trouve des délires entre potes, des titres live supplémentaires (avec une mention spéciale à No Sarko, et surtout à l'impro free jazz entre Phil et son fils de dix ans à la batterie, argh!), plus pêle-mêle un showcase où Lofo remplit une FNAC de métalleux qui sautent, des délires backstage, des sessions photos et vraiment beaucoup de gens qui fument de la drogue. Les cinquantes minutes de bonus sont sympatoches mais inégales, comme les clips. "Amnes'History", "Holiday In France" et "Le Fond Et La Forme" passent, mais "Les Gens", euh... En tout cas cela permettra au non-fan qui n'a pas les autres albums d'avoir "Amnes'History", compo géniale s'il en est. Car voilà le gros avantage de ce live: c'est à la fois un produit de fan qu'un très bonne introduction au groupe, les "hits" des premiers albums étant présents.


Si vous ne connaissez pas Lofo et que vous avec un lecteur DVD, ce produit double vendu à un prix très raisonnable sur le Net sera le meilleur rapport qualité-prix possible. Et si vous êtes fan, vous devriez déjà l'avoir.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7