1485

CHRONIQUE PAR ...

16
Kroboy
Cette chronique a été mise en ligne le 25 décembre 2007
Sa note : 15/20

LINE UP

-Robert Lowe
(chant)

-Steve Moseley
(guitare)

-James Martin
(basse)

-John Covington
(batterie)

TRACKLIST

1)Past Perfect
2)Visions (Nightmares)
3)Soul Embrace
4)Hearing Voices
5)Falling Down
6)Traces
7)Fires Of Life
8)Unspoken
9)Man On The Silver Mountain

DISCOGRAPHIE

Visions (2007)

Concept Of God - Visions
(2007) - heavy metal doom metal - Label : Massacre



Il existe certains albums à propos desquels vous pouvez légitimement vous interroger, à priori, sur leur raison d'être. Ainsi, quand 3 membres de Solitude Aeternus se retrouvent avec un ex-membre de Solitude Aeternus pour jouer du heavy teinté de doom, comme un certain Solitude Aeternus, avouez qu'il y a quand même de quoi se poser des questions sur l'intérêt de la chose. Alors dans ces cas-là, choisissez la voie empruntée par Concept Of God : faites péter un bon album, ce qui vous évitera sûrement ce genre de questions.

Bien entendu, si vous connaissez déjà un peu le bonhomme, vous vous doutez que le principal attrait du groupe (ou simple projet ?) n'est autre que Rob Lowe. Non, pas le type qui jouait le rôle de Benjamin dans Wayne's World, mais celui qui a récemment assumé la lourde tâche de remplacer Messiah Marcolin en tant que chanteur de Candlemass. Ce type est vraiment hallucinant : il sait aussi bien se faire enjôleur qu'inquiétant, lyrique que carrément malsain… Ecoutez cette montée en intensité sur le refrain de l'un des morceaux-phares de l'album, "Hearing Voices" ! D'autant que l'orientation très heavy d'un certain nombre de titres, sur lesquels rôde l'ombre de Pantera (le riff mammouth de "Visions", "Soul Embrace" et son solo soutenu simplement par la basse), lui permet de s'exprimer dans un registre plus inattendu. Maintenant attention : derrière, ça tricote aussi, comme en témoigne cette excellente reprise du "Man On The Silver Mountain" de Rainbow, fidèle à l'originale mais qui démontre une certaine maîtrise musicale.

Comme dit précédemment, Concept Of God ne s'éloigne pas trop du domaine musical de prédilection de son grand frère Solitude Aeternus. Tout juste joue-t-il un peu plus sur la facette heavy metal. Enfin, par heavy metal, ne vous attendez pas non plus à du Running Wild : on reste dans des tempi bien lents, bien lourds, dans l'acception Sabbathienne du terme. Le premier titre "Past Perfect" fait d'ailleurs penser à la bande de Tony Iommi, période Dio de par le style vocal de Lowe. Il faut d'ailleurs reconnaître un certain talent au groupe dans ce domaine, même si les structures finissent par se ressembler quelque peu. Du coup, pas vraiment de marges de manœuvre et lorsque le tout se fait moins inspiré ("Falling Down", "Traces" dans une moindre mesure), l'ennui finit par pointer le bout de son nez. Heureusement, Concept Of God redonne un sacré coup de collier dans la dernière ligne droite et finit aussi fort qu'il avait commencé.

D'abord via un "Fires Of Life" à la fois lugubre et grandiose. Avec ce tempo une nouvelle fois assez lent, on flirte avec les limites du doom, si ce n'est le jeu assez heavy de Covington qui case même un peu de double pédale pour renforcer le côté apocalyptique de l'ensemble. Lowe s'enflamme et fait ressortir le côté lyrique et plaintif de sa voix pour un résultat du plus bel effet, tandis que Moseley nous sert un court mais excellent solo. On parlait des limites du doom, les voici allègrement franchies avec "Unspoken". Pour le coup, on erre en plein dans des contrées chères à Solitude Aeternus, avec cette longue pièce doom de plus de 8 minutes. Loin de développer une atmosphère suffocante, c'est plutôt une ambiance épique et funèbre qui nous est proposée, menée de main de maître par un Lowe une nouvelle fois étincelant. Judicieusement placée en dernière position, la fameuse reprise de Rainbow et sa basse frétillante mettent un point final, sur une note plus légère, à cet album de près de 50 minutes qui passent comme une lettre à la Poste.


Étroitement lié à Solitude Aeternus, on ne sait pas tellement de quoi l'avenir de Concept Of God sera fait, si avenir il y a. Alors prenons ce Visions comme il se doit : un superbe album de heavy/doom lyrique, joué par des musiciens de haut niveau. Avis aux amateurs du genre, ne passez pas à côté : vous le regretteriez.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3